Logo

La magie de l’image après les intempéries

24 janvier 2018 | Edition N°2170

Après la pluie, le beau temps

Dans la plaine de l’Orbe, le panorama est tout simplement féérique, mais on n’oubliera pas, tout de même, que les cultures en prennent un sale coup. ©Michel Duperrex / Com.

Dans la plaine de l’Orbe, le panorama est tout simplement féérique, mais on n’oubliera pas, tout de même, que les cultures en prennent un sale coup.

Un jour c’est l’enfer, le lendemain c’est le paradis. Suite aux pluies diluviennes de ces derniers jours, le retour du soleil nous a offert de magnifiques paysages, malheureusement ou heureusement, éphémères. Champs et routes inondés métamorphosent littéralement notre paysage nord-vaudois, nous faisant presque oublier les dommages que les cultures subissent. La situation hydrique est revenue à un niveau non critique, les cours d’eau sont détendus, même si l’Orbe et la Thièle restent encore à un niveau relativement élevé, selon la Police cantonale. Les sapeurs-pompiers étaient encore actifs sur environ quinze interventions, notamment à Grandson.

Le verger de l’EMS Bru, à Grandson, est accessible... en bateau. ©Michel Duperrex / Com.

Le verger de l’EMS Bru, à Grandson, est accessible… en bateau.

Sur la route entre Ependes et Mathod, la prudence est de mise. ©Michel Duperrex / Com.

Sur la route entre Ependes et Mathod, la prudence est de mise.

Une occasion unique, pour les arbres d’Yverdon-les-Bains, de se dédoubler majestueusement. ©Michel Duperrex / Com.

Une occasion unique, pour les arbres d’Yverdon-les-Bains, de se dédoubler majestueusement.

Treycovagnes et Chamblon s’admirent. ©Michel Duperrex / Com.

Treycovagnes et Chamblon s’admirent.

Michel

Duperrex/Com. ■

Com.