Logo

Monsieur Ateliers CFF sera nord-vaudois

26 octobre 2009

A la direction des Ateliers CFF d’Yverdon-les-Bains depuis 2005, Ferruccio Bianchi remplacera Christoph Stoeri au poste de responsable de la maintenance Operating Voyageurs CFF , dès 2010. Le Nord-Vaudois aura réalisé de nombreux chantiers.

Ferrucio Bianchi se rendra à Berne en train: «Les liaisons sont désormais bien meilleures», affirme le Nord-Vaudois.

Ferrucio Bianchi se rendra à Berne en train: «Les liaisons sont désormais bien meilleures», affirme le Nord-Vaudois.

Directeur des Ateliers industriels CFF d’Yverdon-les-Bains, Ferruccio Bianchi siégera bientôt à Berne. Dès 2010, le Nord-Vaudois succédera en effet à Christoph Stoeri, actuel responsable de la maintenance Operating Voyageurs CFF, appelé à une autre fonction au sein de l’entreprise.

Ferruccio Bianchi aura participé à la réalisation de nombreux chantiers. Les Ateliers industriels CFF d’Yverdon-les-Bains ont en effet entamé une profonde mutation avec un repositionnement quasi complet de leurs activités depuis 10 ans. Cette métamorphose, particulièrement visible en 2006 lors de la mise en service de la nouvelle halle ICN, s’est encore accélérée en 2007 et 2008, avec une augmentation significative du volume d’affaires et la venue de nouvelles activités, telle que la modernisation des trains régionaux Domino. Ces anciennes rames «Colibri» sont aujourd’hui «sur les rails», notamment à la vallée de Joux (voir La Région du mercredi 21 octobre 2009).

A la tête des Ateliers yverdonnois depuis 2005, l’homme ne pouvait laisser passer le train: «De ces années, je garderai évidemment les fortes émotions liées aux nombreuses innovations des Ateliers, mais aussi la très bonne collaboration avec l’ensemble du personnel et les acteurs locaux. Sans l’engagement de tous, l’introduction de nouvelles activités n’aurait pas pu se faire si rapidement et dans d’aussi bonnes conditions. Cet enthousiasme a sans aucun doute donné une image dynamique et moderne de la région.»

Présent à Yverdon-les-Bains en janvier dernier, Christoph Stoeri avait rappelé l’engagement des CFF à investir quelque 20 milliards de francs d’ici 2030 pour moderniser et renouveler leur parc de véhicules: «Le trafic Grandes lignes et le trafic régional en bénéficieront, avait-il précisé. Pour les ateliers industriels, cela signifie davantage de matériel roulant à entretenir et dans les meilleurs délais.»
Avec la gestion des cinq Ateliers CFF (maintenance lourde) d’Olten, Bienne, Zürich Alstetten, Bellinzone et Yverdon-les-Bains, le Nord-Vaudois aura donc du pain sur la planche.

Le successeur de Ferruccio Bianchi n’est pas encore connu. Le poste a récemment été mis au concours, informe le porte-parole des CFF, Jean-Philippe Schmidt.

Hélène Isoz