Logo

Norman Peyretti a fait mal au FC Bavois

30 octobre 2021

Bavois avait décidé de s’offrir une préparation d’équipe professionnelle pour ce déplacement au Tessin. L’équipe de Bekim Uka s’est en effet entraînée vendredi en journée avant de prendre le bus et de passer la nuit à Locarno. La journée de samedi a débuté par un réveil musculaire et l’attente jusqu’à 17h45 et le coup d’envoi au mythique Stadio comunale de Bellinzone où l’attendait un ACB en feu depuis l’arrivée de Jean-Michel Aeby.

Le Genevois, débarqué d’YS après trois matches cette saison, en était en effet à sept victoires en huit matches avant de recevoir Bavois ce samedi. Après un début de saison raté, Bellinzone a retrouvé l’espoir au point d’être devenu le candidat numéro 1 à la promotion en Challenge League. Jean-Michel Aeby pourrait donc réussir le tour de force, complètement inédit pour un entraîneur en Suisse, de devenir… deux fois de suite champion de Promotion League!

Mais avant de penser aussi loin, il y avait donc cet alléchant Bellinzone-Bavois, choc entre deux équipes en forme et en confiance, puisque Bavois venait de battre coup sur coup Rapperswil et Nyon, deux équipes importantes du championnat. Verdict? Une victoire des Tessinois, acquise notamment grâce à l’ouverture sur score de Norman Peyretti, ailier bien connu à Yverdon, où il est d’ailleurs toujours sous contrat, comme Adriano De Pierro. Les deux hommes sont prêtés à Bellinzone et, ce samedi, ils ont fait mal au FC Bavois, reparti battu, et sous la pluie, du Tessin. Les 4h30 pour rentrer dans le Nord vaudois sembleront bien longues ä Nezir Kurtic, sorti sur blessure en première mi-temps, et à ses coéquipiers.

Bavois, vaincu 2-0, aurait pu prétendre à mieux, notamment grâce aux coups de patte de Marko Misic, de loin le meilleur joueur offensif du FCB ce samedi. Le Croate au pied gauche de feu a trouvé le poteau sur corner (67e) et s’est montré globalement très dangereux, sans toutefois parvenir à tromper Ulisse Pelloni. David Kilinc a également eu une belle occasion, d’un tir vicieux, sans succès également. Bavois repart donc vaincu du Tessin et interrompt sa belle série. Prochaine étape, samedi à 16h aux Peupliers face à Young Boys II.

 

AC Bellinzone – FC Bavois 2-0 (0-0)

Buts 58e Peyretti 1-0; 88e Centinaro 2-0.

Bellinzone Pelloni; Dixon, Basic, De Pierro, Belometti; Gianola, Centinaro; Peyretti (71e Edgar André), Mozzone (55e Melazzi), Souza; Rossini.

Entraîneur: Jean-Michel Aeby

Bavois Robin; Kurtic (32e Dangubic), Ivanov, Bühler, Özdemir; Kilinc (88e Dzeljadini), Iseni, Rochat; Alvarez, Talovic (71e Begzadic), Misic (87e Bueche).

Entraîneur: Bekim Uka

Notes Stadio comunale, 370 spectateurs. Avertissements à Centinaro (41e, jeu dur), Kilinc (65e, jeu dur)

Tim Guillemin