Logo
Pas de titre romand ni de promotion pour le HC Yverdon
La déception des joueurs du HC Yverdon, battus en prolongation par Rarogne. Photo: Michel Duperrex

Pas de titre romand ni de promotion pour le HC Yverdon

13 mars 2024

Les Yverdonnois se sont inclinés 3-2 après prolongation contre Rarogne, mardi, au terme d’une bataille épique.

L’acte III de la finale romande avait un double enjeu, mardi sur la glace de Rarogne: le vainqueur était non seulement sacré champion de la section ouest, mais également promu en 1re ligue.

Les joueurs de la Cité thermale se sont montrés d’entrée dangereux, Esteban Morella faisant preuve d’une belle combativité en zone défensive pour s’emparer du puck et le glisser à Aymeric Deschenaux, qui manquait de peu le cadre de l’autre côté de la patinoire (3e).

Les hommes de Philippe Stengel connaissaient ensuite un moment chaud devant leur cage, avant de se retrouver en supériorité numérique. A cinq contre quatre, le HCY se procurait une grosse occasion par Jibril Bah, qui tirait sur la jambière du portier haut-valaisan (9e), lequel s’interposait ensuite sur les tirs de Nicolas Gay et Kevin Thévenaz, et permettait ainsi à Rarogne de préserver le 0-0 malgré trois périodes en infériorité numérique. Les Yverdonnois se heurtaient une nouvelle fois au dernier rempart adverse à la 17e, quand celui-ci effectuait une double parade sur les lancers de Björn Lussier et Giuseppe Pappalardo.

À la mi-match, le tir de la ligne bleue de Kevin Thévenaz manquait de peu le cadre, en power-play. Les visiteurs allaient payer cher leur manque de précision devant la cage des Haut-Valaisans, puisque ceux-ci n’allaient pas manquer leur affaire dans les minutes suivantes. À la 34e, Kai Schmidt prenait ainsi tout le monde de vitesse et remportait son duel contre le portier yverdonnois Dylan Berutto pour inscrire le 1-0. Puis, à la 36e, Flavio Schmid profitait d’une pénalité des Nord-Vaudois pour doubler la mise à cinq contre quatre.

Dans les derniers instants de la période médiane, Aymeric Deschenaux effectuait un bon travail en zone offensive pour servir Hugo Pitton devant la cage, mais ce dernier ne parvenait pas à reprendre le puck. Le HCY se regagnait donc les vestiaires mené de deux longueurs.

De retour sur la glace, la bonne combinaison de Björn Lussier et Jiri Rambousek se heurtait au gardien de Rarogne (44e). Les locaux passaient tout près d’inscrire le 3-0 quand Fabian Kalbermatten touchait le montant à la 46e, mais c’est finalement Björn Lussier qui faisait trembler les filets sur l’action suivante pour offrir aux Yverdonnois leur premier but de la soirée (46e, 2-1).

Valentin Leuenberger se procurait une grosse occasion d’égaliser à la 51e, mais le dernier rempart adverse s’interposait une nouvelle fois. Quatre minutes plus tard, son homologue yverdonnois Dylan Berutto réalisait une intervention cruciale de la canne. Rarogne pensait ensuite avoir fait définitivement plier les Nord-Vaudois en marquant le 3-1 à la 56e, mais le goal n’était pas validé. Une poignée de secondes plus tard, un incroyable sauvetage de Dylan Berutto permettait au HCY d’y croire encore.

Et celui-ci allait faire exulter les supporters nord-vaudois ayant fait le déplacement. Alors qu’il restait une grosse minute à jouer, Philippe Stengel demandait un temps-mort et sortait son gardien. Dans les ultimes instants du temps réglementaire, Nicolas Gay venait conclure une superbe action initiée par Dominik Hula et Jiri Rambousek, pour arracher l’égalisation à huit secondes de la troisième sirène. Magique!

L’euphorie yverdonnoise allait cependant être de courte durée, la prolongation tournant nettement à l’avantage de Rarogne. Les locaux allaient ainsi définitivement faire céder Dylan Berutto et le HCY après 2’27, Fabian Kalbermatten se chargeant de marquer le 3-2. La déception de Giuseppe Pappalardo et ses coéquipiers était aussi grande que légitime. Il n’empêche que la saison du HC Yverdon aura été fantastique, et que sa jeune équipe a largement dépassé les attentes en emportant pratiquement tout sur son passage pour se hisser jusqu’en finale romande et pousser Rarogne dans ses derniers retranchements.

 

Rarogne – Yverdon 3-2 ap (0-0 2-0 0-2 1-0)

Buts: 34e Schmidt (Moren, Wyssen) 1-0; 36e F. Schmid (J. Schmid, Cifelli/5c4) 2-0; 46e Lussier (Gay, Rambousek) 2-1; 60e Gay (Rambousek, Hula) 2-2; 63e Kalbermatten (Wyer, R. Zurbriggen) 3-2.

Rarogne: Martig; Sakota, Millius, Wyssen, Zenhäusern, Ritz, Pianzola, Burgener, Imboden; Cifelli, J. Schmid, F. Schmid, Wyer, Dubach, R. Zurbriggen, Schmidt, Kalbermatten, Moren, A. Zurbriggen, Jäger, Andenmatten. Entraîneur: Bruno Aegerter.

Yverdon: Berutto; Gaudin, Betschart; K. Thévenaz, Hula; Carrel, Grandjean; Morella; Leuenberger, Pitton, Deschenaux; Gay, Bah, Rambousek; Bogliano, Renaud, Pappalardo; L. Golay, B. Lussier, Volery. Entraîneur: Philippe Stengel.

Notes: Raiffeisen-Arena, 712 spectateurs. Arbitrage de Marc Sandmeier et Alan Singele. Pénalités: 5×2′ contre Rarogne et 3×2′ contre Yverdon.

Muriel Ambühl