Logo

Un petit hamburger pour la route?

13 février 2018 | Edition N°2184

Le Restoroute, géré par Autogrill Suisse S.A., accueillera un Burger King d’ici au début du mois de mars. Un changement positif, d’après Jean-Marc Buchillier, directeur de l’Association pour le développement du Nord vaudois (ADNV).

Les automobolistes qui ont un petit creux et qui veulent faire une halte au Restoroute de Bavois pourront bientôt se sustenter avec des hamburgers, ainsi qu’avec les autres spécialités de la chaîne de restauration rapide Burger King.

«Le but est que le restaurant ouvre avant le début du Salon international de l’automobile de Genève (ndlr: le 8 mars prochain). Idéalement, l’ouverture se ferait le 28 février», annonce Guy Pernet, directeur des opérations d’Autogrill Suisse, société qui détient plusieurs restoroutes en Suisse, dont le bavoisan.

Le fast-food ne grignotera pas entièrement le restaurant panoramique déjà présent, d’après Guy Pernet: «Le Burger King raccourcira cette dernière surface, mais ne la fera pas disparaître. Nous devons nous adapter à la clientèle, et en même temps garder les habitués.»

Jean-Marc Buchillier, directeur de l’Association pour le développement du Nord vaudois (ADNV), voit l’implantation de ce géant des hamburgers d’un bon œil. «C’est une bonne activité complémentaire pour le restoroute. Cette nouvelle présence va inciter les visiteurs à s’y arrêter.»

«Le restoroute est en stagnation depuis quelques années et il a été très touché par l’abolition du taux plancher en 2015», affirme Guy Pernet, originaire de Mézières, qui a également d’autres projets en vue pour redynamiser les lieux. Une vingtaine de personnes seront engagées pour travailler au sein du nouveau Burger King.

Moderniser l’entrée

Après avoir actualisé la partie liée à la restauration, au sous-sol du bâtiment principal, Guy Pernet et Autogrill Suisse S.A. aimeraient s’attaquer au hall d’entrée.

«Nous voulons rendre cet endroit plus attractif. C’est assez vide pour l’instant.» Espace de coworking ou stands d’artisanat local, plusieurs projets sont envisagés pour attirer les visiteurs.

Gianluca Agosta