Logo

Produire des légumes de façon écolo

28 août 2018 | Edition N°2319

Essert-sous-Champvent – Un projet pilote destiné à gérer de façon intelligente la consommation d’énergie a été lancé au sein de l’entreprise maraîchère Sylvain & Co.

Produire des fruits et des légumes de façon locale et biologique, tout en travaillant avec les paysans du coin pour créer un biogaz: voici l’image que véhicule la société Sylvain & Co, membre du groupe Eisberg et basée à Essert-sous-Champvent. Une philosophie prometteuse qui est toutefois entachée d’une réalité moins glorieuse: la consommation énergétique. Celle-ci dépasse les deux millions de kilowattheures (kWh) par an. «Cela faisait des années qu’on pensait à mettre des panneaux photovoltaïques sur nos toits, mais ce qui nous empêchait de franchir le cap, c’était, d’une part, la durée de l’amortissement que l’on trouvait trop longue et, d’autre part, on avait les autres projets que nous avions en vue», explique Sylvain Agassis, directeur général de Sylvain & Co. Finalement, la PME a annoncé hier avoir trouvé une solution pour réduire son empreinte énergétique. Elle accueille désormais un projet pilote unique en Suisse, mené en collaboration avec Romande Energie, Stignergy et Leclanché.

Concrètement, le toit de Sylvain & Co a été recouvert de panneaux solaires et une dizaine de batteries ont été installées à l’intérieur, afin de stocker l’électricité ainsi produite. Mais la vraie innovation, c’est la combinaison de ces deux technologies avec le système intelligent de gestion de l’énergie SEMS (smart energy management system), développé par un ancien ingénieur de la Haute Ecole d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud (HEIG-VD), Sami Najjar.

Le SEMS analyse les besoins en énergie de l’entreprise. Ensuite, il optimise automatiquement la consommation électrique des installations gourmandes en énergie, telles que les frigos et compresseurs. «On est facturés sur la base de deux critères: nos pics et notre consommation réelle, résume Alban Barraud, responsable technique chez Sylvain & Co. Ce nouveau système devrait nous permettre de réduire les pics de 20% et d’économiser environ 100 000 kWh par an, tout en consommant de l’énergie renouvelable.» Autre avantage: l’installation, budgetée à presque 450000 francs – subventionnée à hauteur d’environ 230 000 francs par la Confédération et le Canton –, a été entièrement prise en charge par Romande Energie. Celle-ci a toutefois conclu un contrat avec Sylvain & Co qui oblige la société agroalimentaire à racheter l’énergie produite par les panneaux solaires durant vingt-cinq ans et à prix fixe.

____________________________________________________________________

Premier test concluant

Le premier système intelligent de gestion de l’énergie (SEMS)de Stignergy a été installé aux Usines Métallurgiques de Vallorbe en 2015. Un premier bilan, publié le 12 août par la Confédération, qui a soutenu le projet, a estimé que le SEMS avait permis d’économiser près de 50 000 francs en un an.

Christelle Maillard