Logo

Quatre projets pour un journal quatre étoiles

7 novembre 2019 | Edition N°2619

Nord vaudois – La Région regarde vers le futur avec des idées de développement bien précises. Découvrez-les.

Présence renforcée

Pour coller au mieux à l’actualité de la région Orbe-Vallorbe-Chavornay, une antenne de votre journal sera très prochainement ouverte au cœur de la Ville des osaïques. Cette implantation physique dans la vallée de l’Orbe s’inscrit dans notre volonté, plus générale, de parler de l’actualité de tous les habitants du district. Pour fêter cette annonce, une très belle surprise vous sera proposée à la fin du mois, à l’occasion du vendredi noir… Pardon, du désormais incontournable Black Friday, comme nous devons nous résigner à l’appeler en bon français.

Distribution

Une partie de nos abonnés reçoit son journal beaucoup trop tard dans la journée. Bien que nous ne soyons pas à l’origine de ce problème, lié à la transmission du courrier dans certaines communes et dans certains quartiers, nous ne pouvons pas nous satisfaire de cette situation. Votre journal étudie actuellement diverses pistes de distribution pour qu’il soit possible à coup sûr de lire vos nouvelles au moment du café du matin.

Web

Notre offre sur internet est également en train d’être repensée. Différents modèles, tant au niveau de l’affichage que de la logique de publication de nos articles, sont étudiés avec une volonté très claire: coller à l’évolution de vos habitudes de consommation de la presse écrite. Nous avons conscience qu’en 2019, nos prestations digitales présentent un potentiel d’amélioration certain et prenons l’engagement de rendre nos contenus plus variés, plus faciles à découvrir et à partager sur les réseaux sociaux.

Un nouveau ton

Nous ne voulons pas que les personnes qui s’abonnent à notre titre le fassent au nom d’une vague sympathie résiduelle. Nous avons à cœur de proposer un journal qui parle de votre quotidien, qui vous fasse réagir et parfois prenne le risque de gentiment vous bousculer. Entendons-nous bien: nous aimons parler des beaux évènements qui rendent la vie agréable dans notre région. Mais nous ne voulons pas pour autant nous empêcher d’aborder, avec le tempérament propre aux gens d’ici, des questions de société qui parfois dépassent le cadre du district.

Raphaël Pomey