Logo

Quatre sortants élus au premier tour

12 mars 2012

Le premier tour du scrutin au Conseil d’Etat a permis au centre-droite de placer ses trois candidats sortants, au côté du socialiste Pierre-Yves Maillard.

Pierre-Yves Maillard a réalisé un score canon!

L’élection au premier tour du Conseil d’Etat vaudois n’a pas donné lieu à de grandes surprises. Sur le ticket du centre-droite, Pascal Broulis, Jacqueline de Quattro et Philippe Leuba paraissaient avoir acquis leur élection dès le premier tour, sous réserve des résultats définitifs validés. Quant à l’alliance rose-verte, elle place un Pierrre-Yves Maillard en pleine forme, qui a non seulement séduit son électorat traditionnel, mais qui a aussi drainé des suffrages d’autres sensibilités.

Ces quatre conseillers d’Etat sortants devancent le trio composé des Socialistes Anne-Catherine Lyon et Nuria Gorrite, et de la Verte Béatrice Métraux. Claude-Alain Voiblet suit légèrement détaché. Puis viennent, très loin, les autres prétendants, avec un Claude Béglé en chef de file. Ce dernier recueille quelque dix pourcent des voix.

Réactions de satisfaction

Sous réserve de la validation des résultats, Pascal Broulis, président du Conseil d’Etat, exprimait sa satisfaction: «Le peuple m’a confirmé pour un tour. Je suis content.» Le conseiller d’Etat sainte-crix relevait que le centre-droite ne changera pas ses cartes pour le second tour: «On va se battre. La stratégie était claire dès le début: un libéral, deux radicaux et un UDC. Il n’y a pas d’autre plan, malgré la désinformation opérée par certains. Nous allons repartir en campagne avec un programme politique. Nous avons un congrès lundi soir à Chavornay et nous allons convaincre la base.»

Présidente du PS vaudois, l’Yverdonnoise Cesla Amarelle exprimait elle aussi de la satisfaction. En ce qui concerne le Conseil d’Etat, elle jugeait très favorable le résultat du premier tour: «Nous sommes très satisfaits. Nos candidates sont restées très bien groupées. Et Voiblet fait ce que Rapaz a fait l’an dernier.» L’Yverdonnoise -elle devrait quitter la présidence du PS vaudois en juin prochain avec le sentiment d’un énorme travail accompli- relevait aussi la bonne tenue des candidats socialistes au Grand Conseil. Le PS escompte un gain de trois un quatre sièges.

Une autre campagne

Pierre-Yves Maillard était bien entendu très heureux de son résultat personnel. Mais il avait déjà la tête au combat du deuxième tour: «C’est une autre campagne. Je vais m’engager à fond avec cette équipe. Le PS et les Verts ont séduit beaucoup d’électeurs centristes et cet ensemble-là tient à un Gouvernement progressiste.»

Le chef de file des Socialistes vaudois a réalisé un score canon, que l’Urbigène Arnaud Bouverat, secrétaire général du PS, attribue à sa candidature au Conseil fédéral et à sa croisade pour une assurance maladie aux coûts supportables.

On relèvera néanmoins le résultat un brin décevant d’Anne-Catherine Lyon, qui ne passe pas au premier tour. En principe, une sortante bénéficie d’une prime à l’estime auprès de l’électorat. Il semblerait toutefois que le corps enseignant a voulu la sanctionner.

Les résultats partiels

Résultats à 19h55 (342 PV de bureau sur 346, 325 PV communaux sur 326)

1. Pascal Broulis 83 452

2. Pierre-Yves Maillard 81 299

3. Philippe Leuba 79 460

4. Jacqueline De Quattro 79 191

5. Béatrice Métraux 60 088

6. Anne-Catherine Lyon 59 988

7. Nuria Gorrite 59 324

8. Claude-Alain Voiblet 55 573

9. Claude Béglé 13 537

10. Patrick Vallat 8467

11. Martin Chevallaz 8267

12. Jean-Michel Dolivo 7966

13. Alexandre G. Morand 7540

14. Emmanuel Gétaz 7320

15. Maximilien Bernhard 6025

16. Julien Sansonnens 5701

17. Soufia Feki 3762

18. Yvan Luccarini 3703

19. Aurélie Wydler 3661

20. Roland Villard 1804

21. Tiziana Cordani 1598

Voix éparses: 938

 

Bulletins valables: 139 818

Taux de participation: 42.40%

Majorité absolue: 69 910

Isidore Raposo