Logo
Bavois obtient son ticket pour le top-8!
Le très sympathique Grünfeld de Rapperswil.

Bavois obtient son ticket pour le top-8!

24 avril 2021

Un point! C’est tout ce dont avait besoin le FC Bavois ce samedi après-midi dans le très charmant et très vert Grünfeld de Rapperswil-Jona, adversaire direct d’Yverdon Sport dans la course à la Challenge League. Adrian Alvarez et ses copains pouvaient donc valider leur ticket pour le top 8, tout en aidant YS dans sa quête de retour dans le monde professionnel. Alors, affaire conclue?

Oui, et avec la manière! Car le FCB est venu un chercher un très beau match nul 1-1 au terme d’un match magnifique, qui aurait pu tourner des deux côtés. Rapperswil aurait en effet très bien pu l’emporter sans deux parades exceptionnelles de Robin Enrico (25e et 78e), mais l’inverse est vrai aussi et le FCB pourra même regretter les occasions manquées de Mehmed Begzadic et Meris Talovic, notamment. Disons-le clairement: ce match nul à très haute intensité a été très agréable à regarder entre deux équipes qui se sont rendues coup pour coup. Au final, Bavois obtient un point mérité et intègre le top-8, ce qui lui offre la magnifique perspective d’une fin de saison excitante, sans aucune pression autre que celle d’être performant face aux sept autres meilleures équipes de Promotion League.

Quoi qu’il arrive à la fin de la saison, Bavois, ce village de 900 habitants, fera partie des 27 meilleures équipes du pays. Un exploit qu’il convient de souligner saison après saison tant le travail accompli aux Peupliers est remarquable. Car venir chercher un point mérité, avec la manière, sur le terrain d’une place forte du football suisse comme Rapperswil est une performance qui ne doit jamais être minimisée.

A noter que le duel attendu entre Timothie Zali, le prometteur défenseur central bavoisan, et l’expérimenté avant-centre Alessandro Ciarrocchi (ex-YS et Bavois notamment) n’a pas pu avoir lieu, le premier étant suspendu et le deuxième blessé. Bonne nouvelle par contre pour le FCB avec le retour du patron de la défense, Arnaud Bühler. Dans ce genre de matches, pouvoir compter sur un joueur au parcours aussi riche que celui du gaucher de 36 ans aux 261 matches de Super League est toujours une bonne idée. La charnière centrale composée d’Arnaud Bühler et de Kristijan Ivanov a été tout simplement étincelante, les deux hommes livrant une partie de très haut niveau, à l’image de ce qu’a été cette rencontre.

Mention excellent également à Blerim Iseni, auteur d’un match admirable dans l’état d’esprit et remarquable dans la qualité de ses passes et de sa lecture du jeu. Le milieu de terrain a livré une partie de haut niveau, en plein Ramadan qui plus est! Le soleil a tapé fort ce samedi après-midi, mais il n’a pas empêché le numéro 8 du FCB de tout donner et d’être l’un des grands acteurs de cette rencontre, le tout sans pouvoir s’hydrater durant la partie, ni même avant et après. Un véritable tour de force, un de plus dans ce match, et la performance de Blerim Iseni est à relever absolument, car elle symbolise aussi ce qui fait la force de ce FC Bavois: l’abnégation, l’humilité et le don de soi, sans oublier un vrai talent de footballeur. Voilà un garçon qui mériterait d’avoir sa chance prochainement dans le monde professionnel et le FC Stade-Lausanne-Ouchy, d’où il vient, ferait bien de garder un oeil attentif sur ses performances.

Le fil de la rencontre? Bavois s’est créé une immense occasion par Mehmed Begzadic après 110 secondes (récupération agressive et ouverture magnifique de Blerim Iseni), mais l’avant-centre, seul face à Diego Yanz, n’a pas cadré son envoi. Bavois s’est fait quelques frayeurs, dont une à la 22e, sur une perte de balle atroce de Nathan Jaton, qui a conduit à une grosse occasion pour Rapperswil, bien sauvée par Kristijan Ivanov et Robin Enrico, tous deux attentifs.

Et puis, le “show Robin Enrico” a pu débuter, avec un arrêt exceptionnel à la 25e sur un retourné d’Alessandro Casciato. Bavois a souffert en fin de première période, mais a atteint la mi-temps sur le score de 0-0 et Adrian Alvarez a pu s’en aller inscrire le 0-1, tout seul, à la 48e. Jordan Gele a égalisé immédiatement pour Rappi à la 52e, sur corner, et les occasions ont alors fusé de part et d’autre, notamment pour Mehmed Bgzadic (60e), Blerim Iseni (68e) et pour Rapperswil, à la 79e, mais Robin Enrico a alors sorti un arrêt-réflexe d’une autre galaxie pour sauver le point du match nul.

Juste avant cela, le FCB aurait même pu l’emporter Meris Talovic marquant un but justement refusé pour hors-jeu (73e) et trouvant le poteau (74e) au terme de deux minutes épiques. Bref, Bavois a obtenu un point au terme d’une belle bataille et peut même espérer se rapprocher du podium mercredi en battant Bellinzone pour le dernier match du premier tour. Ensuite, place au top-8!

 

FC Rapperswil-Jona – FC Bavois 1-1 (0-0)

Buts 48e Alvarez 0-1, 52e Gele 1-1

Rapperswil Yanz; Stettler, Hebib, Beka, Markaj; Salihi (85e Schällibaum), Fluehmann (74e Herter), Fejzulahi; Ciasciato (85e Radice), Gele, Kubli (74e Bangessi).

Entraîneur: Brunello Iacopetta

Bavois Enrico; Kurtic, Ivanov, Bühler, Titie; Iseni (88e Bozic), Jaton (68e Talovic), Lo Vacco; Alvarez, Begzadic, Misic (80e Bueche)..

Entraîneur: Bekim Uka

Notes Grünfeld, 100 spectateurs (guichets fermés). Arbitrage de M. Maxime Odiet, qui avertit Beka (23e, jeu dur), Casciato (32e, jeu dur), Iseni (39e, rentré sur le terrain sans autorisation), Titie (40e, antijeu), Fejzulahi (50e, jeu dur), Begzadic (66e, jeu dur), Flühmann (68e, jeu dur), Bozic (90e, antijeu) et Titie (93e, jeu dur). 93e, expulsion de Titie (deux avertissements).

73e, but refusé à Meris Talovic (hors-jeu). 74e, frappe de Talovic sur le poteau.

Tim Guillemin