Logo

Steeve et Gardner Louissaint si proches du rêve… encore une fois

16 avril 2012

Basketball – Finale de Coupe suisse – Le BBC Monthey des frères yverdonnois a longtemps mené face à Lugano, avant de céder. Les Tessinois s’adjugent le trophée pour deux points.

Toute la détresse dans les yeux des frères Steeve (à g.) et Gardner Louissaint, assis côte à côte sur le banc du BBC Monthey.

Un premier panier pour Monthey et il défie déjà son vis-à-vis droit dans les yeux et par la parole. Steeve Louissaint n’est pas entré sur le parquet de la Halle Saint-Léonard pour rigoler. L’aîné de la fratrie yverdonnoise est un leader au BBC Monthey et, cette Coupe, il la veut, intimant, par des gestes éloquents envers les supporters valaisans -venus à 1300!-, de faire toujours plus de bruit pour littéralement porter les leurs.

Battu d’un petit point l’an dernier en finale par ces mêmes Luganais, Monthey avait une revanche à prendre. Et les Chablaisiens ont choisi le punch pour ébranler l’ogre tessinois. Une option qui a porté rapidement ses fruits. Dépassés par les percées de Ian Dale Boylan et la puissance du géant Sean Finn, déboussolés par l’ambiance dans la halle, les bianconeri ont concédé onze points (44-33) à leurs adversaires en première mi-temps. «On avait choisi de jouer avec beaucoup d’énergie. Mais il était difficile de garder une telle intensité sur toute la rencontre, relevait, abattu, Steeve Louissaint, au terme des débats. Ça donne la rage, car on a mené durant presque trente minutes!»

Baisse de régime de Monthey

Car au retour des vestiaires, les Luganais ont inversé la tendance. Soudain, les tirs montheysans étaient moins précis, la défense moins compacte, l’influence de Finn amoindrie sous le panier adverse. «Et Mohammed Abukar a mis des shoots impossibles à défendre, que lui seul peut marquer», soulignait Steeve Louissaint. Les Tigers de Lugano avaient refait leur retard à la fin du troisième quart-temps, emmenés par un Abukar de feu, avant de faire la course en tête dans le sprint final, conservant deux points d’avance (74-76) sur le gong.

Gardner Louissaint a dû se contenter de deux courtes apparitions sur le parquet à l’occasion de cette finale, mais peu importe, c’est le résultat qui le tourmentait: «On se sent frustrés, car on a vraiment eu la chance de pouvoir remporter la Coupe. On a flanché au troisième quart-temps. On a eu moins de réussite et Lugano en a profité pour remonter et prendre l’ascendant psychologique. Deux années de suite, comme ça, ça fait mal.»

Les Valaisans n’ont pourtant pas le temps de se lamenter sur leur sort. Demain, à Boncourt, ils jouent leur survie en championnat, menés 2-1 en quarts de finale de playoffs de LNA. «On doit vite oublier la déception, car on a tous envie de continuer à jouer cette saison», jure Gardner Louissant. Deuxième de la saison régulière -«on a montré aujourd’hui qu’on a mérité ce rang», relevait Steeve Louissaint-, Monthey a les moyens de se relever. La recette, il l’a utilisée durant vingt minutes samedi passé.

BBC Monthey – Lugano Tigers 74-76 (23-16 21-17 14-25 16-18)

Monthey: S. Louissaint (3), Smith (12), Mihajlovic (4), Boylan (11), Finn (27); Parker (8), Dubas (9), G. Louissaint. Entraîneur: Petar Aleksic.

Monthey inscrit 5 tirs à 3 points sur 25 tentatives.

Lugano: Stockalper, Draughan (12), Brown (14), Abukar (22), Rakocevic (8); Mladjan (9), George (9), Dacevic (2). Entraîneur: Randoald Dessarzin. Lugano inscrit 5 tirs à 3 points sur 15 tentatives.

Notes: Halle Saint Léonard, Fribourg, 3000 spectateurs. Arbitres: MM. Bertrand, Pizzio et Carlini.

Manuel Gremion