Logo

Comment le tournoi d’Yverdon est devenu incontournable

21 septembre 2017 | Edition N°2085

Basketball – L’événement d’avant-saison commencera demain. Les rencontres n’auront pas lieu que sur le terrain, mais aussi en coulisses, où tous les représentants de la sphère orange suisse se sont donnés rendez-vous.

La salle des Isles fait le bonheur des basketteurs de LNA avant le début du championnat. ©Lado-a

La salle des Isles fait le bonheur des basketteurs de LNA avant le début du championnat.

Réactivé en 2014, le tournoi national de basketball d’Yverdon-les-Bains, programmé juste avant la reprise du championnat, est déjà (re)devenu un incontournable du calendrier national. De demain à dimanche, les meilleures équipes du pays, tant chez les dames que chez les hommes, fouleront la salle des Isles à l’heure de peaufiner les derniers réglages. Les joueuses et joueurs ne seront, pour autant, de loin pas les seuls à poser les pieds dans la Cité thermale, puisque c’est un peu tout le milieu du basket suisse qui a pris rendez-vous.

Olivier Schott

Olivier Schott

La formule du succès, c’est Olivier Schott (en médaillon), arrivé à la tête de l’USY Basket en 2013, et son équipe qui l’ont trouvée. «En reprenant le club, l’un des objectifs était de promouvoir la discipline. On a rebondi sur le passé en relançant le tournoi, quitte à essuyer une petite perte financière la première année, souligne le président. On a surtout pu montrer qu’on était sérieux.» Et pérenniser l’affaire.

Un vrai tir primé, puisque la manifestation est devenue le rendez-vous d’avant-saison. Dans la raquette, se côtoient les présidents des clubs de l’élite, les délégués des associations régionales, les responsables du mini-basket, ainsi que les arbitres de l’élite. Yverdon est the place to be, en somme.

«On n’est pas une grande communauté. Alors, à chaque fois qu’un grand événement est organisé, au même titre que la finale de la Coupe de Suisse ou celle de la SBL Cup (ndlr : la Coupe de la Ligue), à Montreux, on en profite pour se rassembler, lance Giancarlo Sergi, le président de la fédération nationale. Oui, le rendez-vous d’Yverdon est devenu important.»

En présence de quasi tous les représentants de la sphère orange, il est plus facile de faire passer les messages. Ainsi, 21 arbitres de LNA, 15 commissaires et un instructeur de la Fédération internationale (FIBA) se rencontreront pour la troisième fois dans la Cité thermale, dans le cadre du traditionnel clinic d’avant-saison. «On en profite pour présenter les nouvelles directives, ainsi que pour réaliser les tests physiques, précise Sébastien Clivaz, chef des arbitres nationaux. La date, juste avant la reprise, est idéale. En plus, on trouve toutes les infrastructures nécessaires, avec un excellent hôtel, des salles de conférence et des salles de sport.»

Cette année, d’un point de vue du règlement, la FIBA, dans un souci d’uniformisation, a décidé de s’aligner sur ce qui se pratique en NBA concernant la règle des marcher. «Dans les grandes lignes, un joueur en mouvement pourra faire un pas supplémentaire», prend comme exemple Sébastien Clivaz, au moment d’évoquer les principales nouveautés de la saison à venir.

Le système de statistiques a également changé. «Le tournoi permettra de l’utiliser pour la première fois de façon formelle», glisse le responsable des compétitions de le Swiss Basketball League, Valentin Wegmann, qui profitera du week-end pour rencontrer les présidents des clubs au cours de l’assemblée annuelle.

 

Parquet posé

 

Si le tournoi yverdonnois actuel convient et convainc, ses organisateurs ne manquent pas de le développer. Ainsi, principale nouveauté cette année, le sol de la salle des Isles sera recouvert d’un parquet adapté. «A la fois pour le confort des joueurs, mais aussi celui des spectateurs et des médias. En plus, cela nous permet d’accueillir un match d’handibasket, énumère Olivier Schott, tout heureux de s’aligner sur les standings des autres événements phare de la saison. Une innovation qui alourdit un peu le budget (62 000 francs au total), mais qui va dans le sens souhaité. Le prochain palier consistera à attirer une ou des équipes étrangères.

 

USY : intégration et progression

 

Les équipes phare de l’USY Basket ont repris le championnat cette semaine. En 2e ligue masculine, la troupe de José Romay reste sur deux demi-finales. «Ce qui est mieux que les ambitions de maintien affichées, rappelle le président Olivier Schott. Cette fois, l’objectif sera encore de rester à ce niveau, tout en continuant à préparer l’échelon supérieur. Nous souhaitons que nos jeunes nous y amènent. On n’ira pas chercher des joueurs ailleurs pour cela, alors on se laisse du temps.» Le Macédonien Tomcho Sokolov, ex-professionnel arrivé l’hiver passé au club, ne fait plus partie du contingent.

Chez les dames, Yverdon aligne une équipe en 2e ligue depuis le début de la saison, cette fois. «Même si l’effectif reste un peu juste, le groupe a bien pris, se réjouit Olivier Schott. Nos juniors filles pourront l’alimenter dans le futur.»

 

Le programme

 
Demain

Demi-finales hommes :

18h45 Fribourg – Genève

21h Monthey – Lugano

 

Samedi

9h-12h Tournoi minibasket

 

Demi-finales dames :

13h Fribourg – Genève

15h15 Pully – Bellinzone

17h15 concours à 3 points

 

Démonstration handibasket :

18h30 Meyrin – Pully

 

Dimanche

Finales dames :

11h15 3e-4e places

13h30 1re-2e places

 

Finales hommes :

15h45 3e-4e places

18h 1re-2e places Restauration, entrée libre.

Infos : www.usybasket.ch

Enregistrer

Manuel Gremion