Logo

Le triomphe annoncé des cadors

1 mai 2017 | Edition N°1986

Conseil d’État – Cinq des six candidats sortant ont été élus dès le 1er tour, hier. Seule la sortante Béatrice Métraux (Les Verts) devra passer par un 2e tour, où elle retrouvera les Nord-Vaudois Cesla Amarelle et Jacques Nicolet.

Pascal Broulis, ici lors d’un repas de soutien, durant la campagne, à Bullet, a engrangé plus de 100 000 voix lors de l’élection d’hier. ©Alkabes-a

Pascal Broulis, ici lors d’un repas de soutien, durant la campagne, à Bullet, a engrangé plus de 100 000 voix lors de l’élection d’hier.

Tout le monde s’y attendait, et personne n’a été déçu. Hier, lors du 1er tour de scrutin en vue de l’élection au Conseil d’Etat, Pascal Broulis (PLR), Pierre-Yves-Maillard (PS), Jacqueline De Quattro (PLR), Philippe Leuba (PLR) et Nuria Gorrite (PS) ont tous été réélus, dans cet ordre. Les deux premiers nommés ont même été plébiscités au niveau cantonal avec respectivement 60,42% et 59,90% des suffrages.

Ainsi, la population vaudoise a renouvelé sa confiance aux personnes en place. Le consensus intelligent entre les édiles, qui s’est imposé comme la marque de fabrique d’un collège très uni durant la campagne, aura donc valu un tour de manège supplémentaire à cinq conseillers sortants. «Le peuple vaudois a compris qu’on devait trouver des solutions dans l’intérêt général», a déclaré le Sainte-Crix Pascal Broulis, qui estime que la campagne «a bien marché» et que «l’alliance PLR-UDC a fonctionné».

Plus loin, la lutte à distance entre la socialiste yverdonnoise Cesla Amarelle (43,56%) et l’UDC de Lignerolle Jacques Nicolet (40,34%) a légèrement tourné en faveur de la première nommée.

Le 2e tour annoncé aura donc bien lieu le dimanche 21 mai. Au deux Nord-Vaudois s’ajoutera la sortante Béatrice Métraux (Les Verts), à qui il a manqué quelques points pour espérer être élue dès le 1er tour (48,08%). Il n’est actuellement pas encore défini si un candidat supplémentaire (Toto Morand, Parti de Rien) se joindra au trio.

 

Vers un âpre combat

 

Dans divers médias, Cesla Amarelle a déjà annoncé la couleur pour le 21 mai. Selon elle, la mobilisation du ticket rose-vert qu’elle représente avec Béatrice Métraux devra faire la différence, avec l’espoir que les deux sièges reviennent à ce tandem. On peut raisonnablement s’attendre à un 2e tour largement plus musclé que la campagne collégiale -logique que les sortants ont menés jusqu’à hier.

 

Un sixième siège pour le PLR au détriment de l’UDC

 

Grand Conseil – Changement de répartition dans l’arrondissement Jura-Nord vaudois

 

Une partie des nouveaux élus du sous-arrondissement d’Yverdon-les-Bains se sont retrouvés en début de soirée sur la place Pestalozzi. ©Carole Alkabes

Une partie des nouveaux élus du sous-arrondissement d’Yverdon-les-Bains se sont retrouvés en début de soirée sur la place Pestalozzi.

Au terme du scrutin pour l’élection des députés au Grand Conseil, les sourires étaient clairement sur les visages des représentants du PLR.

En effet, la formation de centre-droite a ajouté un siège à sa députation. En plus des sortants Carole Schelker, Pierrette Roulet-Grin et Rémy Jaquier, Olivier Petermann, Patrick Simonin et le syndic d’Yverdon-les-Bains Jean-Daniel Carrard siégeront au Parlement cantonal.

En début de soirée, l’ambiance au stamm de l’UDC yverdonnoise a chuté d’un cran. Avec les ultimes résultats, tombés tardivement à Treycovagnes en raison d’un menu souci technique, la section régionale a appris qu’elle perdait un siège au Grand Conseil, passant de quatre à trois, au profit du PLR.

 

Quatre socialistes

 

Les quatre députés sortants avaient joué leur rôle de locomotive, mais seuls Pierre Guignard, José Durussel et Yvan Pahud retrouveront Lausanne. Le syndic de Baulmes, Julien Cuérel, lui, a peut-être fait l’objet d’une erreur stratégique (lire ci-dessous). Pour sa part, le Parti socialiste a conservé les quatre sièges qu’il occupait déjà. Le sortant Hugues Gander, les Yverdonnois Pierre Dessemontet, et Stéphane Balet, ainsi que la Tapa Sabllia Anne- Sophie Betschart, siégeront dans la capitale pour autant que Cesla Amarelle soit élue au Conseil d’État.

 

Erreur stratégique ?

 

L’UDC a peut-être payé cher, hier, une stratégie avalisée par son assemblée générale : ne pas inscrire Jacques Nicolet, candidat au Conseil d’Etat, en tête de la liste pour l’élection au Grand Conseil.

L’explication tiendrait d’une collision de calendrier. Les candidats au Législatif cantonal avaient été choisis avant que l’agriculteur de Lignerolle ne soit officiellement investi de la candidature UDC pour le Conseil d’Etat. En conséquence, il avait été décidé de ne pas chambouler une liste déjà complète.

A la lumière de ce qui s’est passé hier, et en sachant qu’une tête de liste peut tirer entre 1% et 3% de voix en plus, certain doivent regretter leur décision.

Jean-Philippe Pressl-Wenger

 

Les résultats du sous-arrondissement d’Yverdon

 

Nord vaudois – Les élections cantonales ont été suivies de près par tous les candidats de la région. Après un second comptage dans l’arrondissement de Morges, le verdict est tombé aux alentours de 19h, hier soir.

 

Le PLR, et surtout Pierrette Roulet-Grin (au centre), ont suivi de près les résultats des élections depuis le Restaurant yverdonnois de la Grange. ©Carole Alkabes

Le PLR, et surtout Pierrette Roulet-Grin (au centre), ont suivi de près les résultats des élections depuis le Restaurant yverdonnois de la Grange.

PLR Les Libéraux-Radicaux (6 élus)

1. Rémy JAQUIER – 8 569 suffrages
2. Pascal BROULIS – 8 173 (élu au Conseil d’Etat)
3. Jean-Daniel CARRARD – 7 012
4. Pierrette ROULET-GRIN – 6 562
5. Carole SCHELKER – 6 561
6. Patrick SIMONIN – 6 392
7. Olivier PETERMANN – 6 295
8. Jean-Franco PAILLARD – 6 259
9. Christian KUNZE – 5 970
10. Jean-Daniel CRUCHET – 5 867
11. Pierre-Alain URFER – 5 796
12. Maximilien BERNHARD – 5 522
13. Joëlle BETTEX – 5 005
14. Pierre-Alain LUNARDI – 4 754
15. Jean-Pierre CALAME – 4 080

 

Parti socialiste (PS) (4 élus)

Au PS, c’est Pierre Dessemontet (au centre) qui gardait un oeil sur les scrutins, tout en profitant de la terrasse du Trèfle Gourmand au coeur de la ville. ©Carole Alkabes

Au PS, c’est Pierre Dessemontet (au centre) qui gardait un oeil sur les scrutins, tout en profitant de la terrasse du Trèfle Gourmand au coeur de la ville.

1. Cesla AMARELLE – 6 697 suffrages (si non élue au CE)
2. Hugues GANDER – 5 571
3. Pierre DESSEMONTET – 5 397
4. Stéphane BALET – 5 075
5. Anne-Sophie BETSCHART – 4 915 (son élection dépend de C. Amarelle)
6. Cendrine CACHEMAILLE – 4 748
7. Christine LEU-METILLE – 4 681
8. Aurélie-Maude HOFER – 4 631
9. Virginie PILAULT – 4 595
10. Didier ZUMBACH – 4 581
11. Fanny NAVILLE – 4 553
12. François VEUVE – 4 366
13. Sylvie PROGIN – 4 280
14. Joël WAEGER – 4 251
15. Ervin SHEU – 4 119

 

Union démocratique du centre (UDC) (3 élus)

Les membres de l’UDC du Nord vaudois étaient réunis au Restaurant de la Plage, lorsqu’ils ont constaté les résultats des élections. ©Carole Alkabes

Les membres de l’UDC du Nord vaudois étaient réunis au Restaurant de la Plage, lorsqu’ils ont constaté les résultats des élections.

1. Pierre GUIGNARD – 4 621 suffrages
2. Yvan PAHUD – 4 295
3. José DURUSSEL – 4 239
4. Julien CUEREL – 4 046
5. Fabrice TANNER – 3 939
6. Olivier AGASSIS – 3 830
7. Stéphane BAUDAT – 3 681
8. Kurt PETERHANS – 3 670
9. François FARDEL – 3 491
10. Pascal GAFNER – 3 458
11. Jacques-André HELFER – 3 248
12. Olivier DAVID – 3 245
13. Anita BURRI – 3 039
14. Sandrine ROBADEY-DUBRIT – 2 741
15. Roland VILLARD – 2 523

 

Les Verts (2 élus)

1. Vassilis VENIZELOS – 3 399 suffrages
2. Sabine GLAUSER – 3 378
3. Céline EHRWEIN – 2 748
4. Fabrice DE ICCO – 2 709
5. Christian GIROUD – 2 399
6. Dora REGEV – 2 361
7. Blaise TISSOT – 2 345
8. Luiz DE SOUSA – 2 320
9. Natacha MAHAIM SIDORENKO – 2 299
10. Nicolas FREY – 2 261
11. Florent MICHAUD – 2 253
12. Karel ZIEHLI – 2 236
13. Agata JAXA – 2 210
14. Jorène JEAN – 2 040
15. Elisabeth DESCAMPS 2 – 004

 

Alliance du centre

1. Sylvie VILLA – 2 110 suffrages
2. Yves PELLAUX – 2 083
3. Steve TANNER – 1 198
4. Raymond MOREL – 752
5. Aditya YELLEPEDDI – 680
6. Walter MULLER – 671
7. Sandra BELLANI – 660
8. Enrico FIECHTER – 627
9. Helena Mia GHOSN – 590
10. Rosa BEHAR – 590
11. Corinne BADOUX – 581
12. Serge HERREN – 555

 

Vert’libéraux

1. Pierre CHERBUIN – 1 152 suffrages
2. Kathrin BONA – 858
3. Estelle LEUTHOLD – 829
4. Pierre-Henri MEYSTRE – 804
5. Loïc ARM – 803
6. Nicolas GENOUD – 774
7. Gilles DE MONTMOLLIN – 761
8. Robert ARRIGONI – 750
9. Bart WIND – 663
10. Bernard DEGLON – 623
11. Gérard NOVEL – 547

 

Parti national suisse (PNS)

1. Philippe BRENNENSTUHL – 720 suffrages

 

Conseil d’Etat – Résultats du 1er tour

 

Le président du Conseil communal yverdonnois, Stéphane Balet (PS), était soulagé de réussir dans son entreprise, qui ne lui avait pas souri la première fois. ©Carole Alkabes

Le président du Conseil communal yverdonnois, Stéphane Balet (PS), était soulagé de réussir dans son entreprise, qui ne lui avait pas souri la première fois.

1. Pascal BROULIS (PLR) – 100 051 voix (60,42%)
2. Pierre-Yves MAILLARD (PS) – 99 200 (59,90%)
3. Jacqueline DE QUATTRO (PLR) – 93 378 (56,39%)
4. Philippe LEUBA (PLR) – 92 188 (55,67%)
5. Nuria GORRITE (PS) – 91 792 (55,43%)
6. Béatrice METRAUX (Les Verts) – 79 631 (48,08%)
7. Cesla AMARELLE (PS) – 72 138 (43,56%)
8. Jacques NICOLET (UDC) – 66 799 (40,34%)
9. Toto MORAND (Parti de Rien) – 14 137 (8,54%)
10. François POINTET (Vert’libéraux) – 13 875 (8,38%)
11. Sylvie VILLA (AdC) – 11 972 (7,23%)
12. Céline MISIEGO (EàG) – 10 492 (6,34%)
13. Hadrien BUCLIN (EàG) – 10 085 (6,09%)
14. Serge MELLY (AdC) – 10 028 (6,06%)
15. Yvan LUCCARINI (EàG) – 9 595 (5,79%)

Béatrice Métraux, Cesla Amarelle, Jacques Nicolet, et éventuellement Toto Morand, seront au 2e tour, le dimanche 21 mai, pour savoir qui obtiendra les deux dernières places en jeu. Taux de participation : 40,13%.

 

Grand Conseil – Élus de l’arrondissement

Yverdon-les-Bains (15 élus)

1. Rémy JAQUIER (PLR) – 8 569 suffrages
2. Jean-Daniel CARRARD (PLR) – 7 012
3. Cesla AMARELLE (PS) – 6 697 (si non élue au CE)
4. Pierrette ROULET-GRIN (PLR) – 6 562
5. Carole SCHELKER (PLR) – 6 561
6. Patrick SIMONIN (PLR) – 6 392
7. Olivier PETERMANN (PLR) – 6 295
8. Hugues GANDER (PS) – 5 571
9. Pierre DESSEMONTET (PS) -5 397
10. Stéphane BALET (PS) – 5 075
11. Pierre GUIGNARD (UDC) – 4 621
12. Yvan PAHUD (UDC) – 4 295
13. José DURUSSEL (UDC) – 4 239
14. Vassilis VENIZELOS (Verts) – 3 399
15. Sabine GLAUSER (Verts) – 3 378
16. Anne-Sophie BETSCHART (PS) – 4 915 (si C. Amarelle élue au CE)

 

La Vallée (2 élus)

1. Carole DUBOIS (PLR) – 1198
2. Nicolas ROCHAT FERNANDEZ (PS) – 1047

Rédaction