Logo

Un cadeau de Noël pour le SDIS

4 novembre 2015

Yverdon – L’ECA a remis, hier, deux véhicules au Service défense incendie et secours du Nord vaudois. Dont un équipé du nouveau système de lance Cobra.

Valérie Jaggi Wepf, présidente du comité de direction du SDIS Nord vaudois, Eric Stauffer, commandant du SDIS Nord vaudois, et le colonel François Iff, inspecteur cantonal défense incendie et secours. © Michel Duperrex

Valérie Jaggi Wepf, présidente du comité de direction du SDIS Nord vaudois, Eric Stauffer, commandant du SDIS Nord vaudois, et le colonel François Iff, inspecteur cantonal défense incendie et secours.

La caserne yverdonnoise du Service défense incendie et secours (SDIS) du Nord vaudois avait des allures de Fêtes de fin d’année avant l’heure, hier matin.

En effet, c’est en présence de nombreux représentants des autorités politiques, de l’Etablissement d’assurance contre l’incendie et les éléments naturels du Canton de Vaud (ECA), ainsi que des corps de sapeurs de la région, du canton, mais également de Neuchâtel et de Fribourg, que l’ECA a remis deux nouveaux véhicules au SDIS Nord vaudois. Une opération qui, comme l’a rappelé le colonel François Iff, inspecteur cantonal, s’inscrit, notamment, dans la volonté d’optimiser la capacité de secours des pompiers du canton et d’uniformiser le matériel présent dans les différentes casernes.

Grâce à la pulvérisation d’abrasif, la lance de type Cobra permet de perforer des matériaux (ci-dessus un bloc de béton). De fines gouttelettes d’eau sont, ensuite, pulvérisées dans le volume en feu, ce qui permet de le sécuriser et de laisser les sapeurs y pénétrer sans risque d’explosion de fumée. © Michel Duperrex

Grâce à la pulvérisation d’abrasif, la lance de type Cobra permet de perforer des matériaux (ci-dessus un bloc de béton). De fines gouttelettes d’eau sont, ensuite, pulvérisées dans le volume en feu, ce qui permet de le sécuriser et de laisser les sapeurs y pénétrer sans risque d’explosion de fumée.

Ainsi, le commandant du SDIS Nord vaudois, Eric Stauffer, s’est d’abord officiellement vu remettre les clés d’une nouvelle échelle automobile d’une capacité de sauvetage de 32 mètres. Ce véhicule d’intervention de 18 tonnes est équipé d’une double cabine et permet le transport de cinq sapeurs. De plus, il bénéficie d’un bras articulé qui facilitera son accès en contre-toiture. Ce dernier, après une phase de formation, devrait être opérationnel vers la fin de l’année.

Deuxième «cadeau», et non des moindres, le SDIS Nord vaudois s’est vu doter d’un véhicule muni d’une lance de type Cobra, ce qui en fait donc, après le SDIS Lausanne-Epalinges, le deuxième corps du pays à tester ce nouveau système appelé, à terme, à se multiplier dans le canton de Vaud.

Un nouvel outil dont le principe est de pouvoir pulvériser de l’eau à très haute pression, en fines gouttelettes, afin, entre autres, de refroidir les gaz chauds émis lors d’un incendie, mais, également, à l’aide d’un abrasif, de perforer des matériaux pour atteindre un foyer confiné, le tout en sécurisant les conditions d’intervention en évitant le phénomène de backdraft (explosion de fumée).

Grâce à la pulvérisation d’abrasif, la lance de type Cobra permet de perforer des matériaux. De fines gouttelettes d’eau sont, ensuite, pulvérisées dans le volume en feu, ce qui permet de le sécuriser et de laisser les sapeurs y pénétrer sans risque d’explosion de fumée. © Michel Duperrex

Grâce à la pulvérisation d’abrasif, la lance de type Cobra permet de perforer des matériaux. De fines gouttelettes d’eau sont, ensuite, pulvérisées dans le volume en feu, ce qui permet de le sécuriser et de laisser les sapeurs y pénétrer sans risque d’explosion de fumée.

Un nouvel équipement qui, hier matin, à la caserne d’Yverdon-les-Bains, a fait l’objet d’une démonstration spectaculaire, au cours de laquelle les invités ont pu constater l’efficacité de la lance qui, en à peine trois minutes, est parvenue à venir à bout d’un bloc de béton.

Enfin, rappelons encore que cette journée un peu spéciale avait lieu deux jours avant le recrutement cantonal des nouveaux sapeurs-pompiers volontaires, qui aura lieu demain. Dans le Nord vaudois, des séances d’information se tiendront, entre autres, à 19h, dans les casernes d’Yverdon, de Grandson et d’Yvonand. Toutes les personnes qui souhaitent se mettre au service de la collectivité en devenant sapeur-pompier volontaire peuvent obtenir plus d’informations en consultant le site www.118-info.ch.

Raphaël Muriset