Logo
Un héron en Louboutin se pavane dans la région
Un Héron cendré à pattes rouges dans un champs près d'Yverdon-les-Bains. Photo: Jean-Claude Muriset.

Un héron en Louboutin se pavane dans la région

28 septembre 2020

Depuis quelques semaines, un exceptionnel individu perché sur échasses rouges se promène sur les bords de la Thièle.

“C’est sans doute l’individu avec les pattes les plus rouges qui ait jamais été observé par ici!”, signale Sylvain Antoniazza, collaborateur à la Station ornithologique suisse. En effet, ce héron cendré a été aperçu plusieurs fois dans la région depuis le mois d’août par l’ornithologue Jean-Claude Muriset. Il l’a d’emblée remarqué pour la couleur inhabituelle de ses pattes, d’ordinaire plutôt grises ou noires à cette période de l’année.

En effet, les pattes des hérons se teintent de rouge au printemps, lors de la période de reproduction. Des facteurs hormonaux expliqueraient cette coloration singulière des parties nues de ces oiseaux.

Difficile d’affirmer à quel point le cas de ce héron est unique ou non. Les variations de couleur d’espèces communes ne sont pas recensées pour les bases de données de la Station ornithologique suisse, contrairement à celles d’oiseaux très rares.

Quoi qu’il en soit, on peut se demander ce qui bouscule les hormones de cet individu à l’approche de la saison froide…

 

Marine Brunner