Logo

Un magistral Yverdon Sport fait exploser son rival Breitenrain

26 novembre 2012

Football – 1re ligue promotion – Le dernier match de l’année a été le meilleur pour les Yverdonnois. Ceux-ci ont fait mieux que remporter une victoire indispensable face à un concurrent direct: ils ont marqué les esprits avec leur qualité de jeu.

Javier Henares était moins esseulé que d’habitude à la pointe de l’attaque. Positionné en soutien de Ridge Mobulu, l’Espagnol a pu faire parler sa vision du jeu et son sens du but.

Le message inscrit à l’attention des joueurs d’YS sur le tableau de la semaine, juste à la sortie de leur vestiaire, ne pouvait pas être plus clair. L’objectif du jour? «Trois points»… et c’est tout! Mais les Yverdonnois ont fait mieux que respecter l’ordre de Benoît Pythoud: ils ont littéralement fait exploser Breitenrain, un concurrent direct dans la lutte contre la relégation, et avec la manière! Gagner 4-1 dans le match de la peur est une chose, mais le faire avec autant de classe en est une autre, mais YS a réussi à combiner les deux, dès le coup d’envoi, attaquant à outrance. Breitenrain est une équipe expérimentée, qui aime bien imprimer le rythme du match, mais là, elle n’a pu que le subir, dépassée par la vitesse et la jeunesse des Yverdonnois.

L’excellent milieu

Le plan de jeu de Benoît Pythoud était parfait: mettre de la vitesse sur les côtés, avec Jean-Michel Monteiro et Mehdi Benhaddouche, et de la présence dans les seize mètres, avec Javier Henares légèrement en soutien de Ridge Mobulu, titularisé après son entrée très convaincante à Tourbillon la semaine dernière (3-3). La défense bernoise a ainsi pris l’eau, en commençant à sombrer sur les côtés, sous l’impulsion de Benhaddouche et, surtout, d’un Jean-Michel Monteiro incisif, de loin le meilleur homme sur le terrain. L’ancien latéral droit de Fribourg et de Baulmes n’aime peut-être pas cette place de milieu de couloir, mais, samedi, il a tout fait pour convaincre Benoît Pythoud de le titulariser à cette place! Des débordements à foison, des centres précis, un replacement défensif très discipliné et, même, des relais avec Anthony Ciavardini, qui ont notamment permis à celui-ci d’inscrire un très joli quatrième but.

Yverdon s’est procuré toutes les occasions de la soirée, à commencer par un geste audacieux de Stevo Gasic (volée acrobatique, 18e), largement au-dessus. Breitenrain? Rien, jusqu’à la 90e minute et le but de l’honneur, hormis l’extérieur d’un poteau, alors que le score était déjà de 3-0 et qu’YS avait déjà largement fait la différence. Les joueurs yverdonnois se sont offert, à eux et à leur public, une soirée parfaite, et tout simplement le meilleur match de la saison au Stade Municipal, en tous les cas pour l’équipe recevante. Dommage que ce soit le dernier avant la trêve, parce qu’avec cette qualité de jeu, cette victoire-là aurait été suivie de quelques autres.

 

Quatre buts spectaculaires

1-0, 27e, Ridge Mobulu.

Anthony Ciavardini à la remise en touche, côté droit. Esteban Rossé, aux quarante mètres, appelle le ballon et adresse un très bon centre en direction de la surface de réparation. Stevo Gasic laisse intelligemment passer le ballon, Ridge Mobulu contrôle et ajuste le gardien bernois. Propre.

2-0, 57e, Ridge Mobulu.

Mehdi Benhaddouche, exilé côté droit, effectue un très bon appel, feinte le centre, dribble son latéral (qui n’a toujours pas compris par où Benhaddouche était passé) d’un délicieux crochet et centre magnifique pour Mobulu, seul à six mètres.

3-0, 59e Javier Henares.

Seul au point de penalty, l’Espagnol glisse subtilement le ballon au ras du poteau. Son tir heurte le poteau avant de rentrer tout gentiment…

4-0, 73e Anthony Ciavardini.

Le latéral déborde côté droit, entre dans les seize mètres et fait mine de centrer. Au lieu de cela, il frappe fort au premier poteau. Superbe!

 

La barre n’est plus qu’à une victoire pour YS

Le championnat est relancé

Ce match contre Breitenrain était un véritable «match à six points» pour YS. Avec cette brillante victoire (la deuxième de la saison), YS passera certes l’hiver à la dernière place, mais avec la barre dans son viseur. Fribourg (-1m) et Saint-Gall II sont à trois points, Carouge (-1m) à deux et Breitenrain (-1m) à un seul point des Yverdonnois. Reste à bien préparer la deuxième partie de saison (à se renforcer aussi?), laquelle débutera au Kleinfeld de Kriens le week-end du 3 mars.

 

Yverdon Sport – FC Breitenrain 4-1 (1-0)

Buts: 27e et 57e Mobulu 2-0; 59e Henares 3-0; 73e Ciavardini 4-0; 90e Gashi 4-1.

Yverdon: Da Silva; Ciavardini, Rossé, Mayila, Chioda; Monteiro, Gasic, Loizeau, Benhaddouche (64e Mitrov); Mobulu (88e Vukanovic), Henares (74e Vialatte).

Entraîneur: Benoît Pythoud.

Breitenrain: A. Portmann; Niederhauser, N. Kehrli, O. Portmann, Carrasco; Jaggi (62e Wiget), Mumenthaler, Pereira Machado (62e A. Keller), Gashi; Frey (46e Müller), R. Kehrli.

Entraîneur: René Erlachner.

Notes: Stade municipal, 425 spectateurs. Arbitrage de M. Superczynski, qui avertit Ciavardini (78e, jeu dur).

Timothée Guillemin