Logo

Un ogre jamais rassasié

19 septembre 2020

Yverdon Sport a remporté son cinquième match consécutif, ce soir au stade municipal, dominant Zurich II 4-1.

Jean-Michel Aeby aime l’enchaînement des rencontres. Surtout quand son équipe est sur une lancée victorieuse, et c’est le cas depuis la reprise.  “La répétition des matches permet de garder la meilleure forme possible. Les coupures, ce n’est pas bon. Ce soir, on a tout de même réalisé une bonne prestation, même si on n’a pas totalement maîtrisé les débats du début à la fin”, réagissait l’entraîneur. Privé de match officiel le week-end dernier, Yverdon Sport n’a pas faibli pour autant. Il a gardé ses bonnes habitudes et a obtenu les trois points, encore.

Furie buteuse

Titularisé pour la première fois cette saison en l’absence de Peyretti, Eleouet n’a mis que 4 minutes pour se mettre sous le feu des projecteurs. L’ailier a repris de volée une centre de Ninte, qui lui a permis d’ouvrir la marque.

Une petite dizaine de minutes de flottement d’Yverdon Sport, où tout d’un coup tout est allé de travers, a permis aux Zurichois d’égaliser à 1-1 (21e). Un but de Sulejmani inscrit sur un coup franc bêtement concédé à l’orée des seize mètres, qui a transpercé un mur nord-vaudois étonnamment mobile. C’est dans le dur qu’YS a repris l’avantage (28e), au terme d’un contre rondement mené. L’ouverture, parfaite, de Cortelzzi a permis à Eleouet d’inscrire un doublé. La fin des ennuis pour la formation de Jean-Michel Aeby, qui a repris son emprise sur le jeu.

Habitués à marquer régulièrement la saison dernière, les défenseurs centraux ont également participé à la fête. De Pierro s’est fait l’auteur du 3-1 de la tête, avant le thé. Le but de la sécurité.

Comme un match de handball

Réduit à neuf en début de deuxième mi-temps, à la suite de deux expulsions pour des interventions trop rugueuses, Zurich II n’a dès lors plus existé. Yverdon a entamé sa danse du scalp autour des seize mètres des visiteurs. Sejmenovic a inscrit le 4-1 de rage , quelques secondes après avoir manqué une reprise de volée. Les dés étaient jetés. YS aurait pu saler l’addition avec un peu plus de lucidité en fin de partie, mais l’enjeu était déjà remporté. Les Verts ont été reçus 5 sur 5 en ce début de championnat. Que demander de plus?

 

Yverdon Sport – Zurich II 4-1 (3-1)

Buts: 4e Eleouet 1-0; 21e Sulejmani 1-1; 28e Eleouet 2-1; 39e De Pierro 3-1; 62e Sejmenovic 4-1.

Yverdon: Martin; Danner (81e Nioby), Sejmenovic, De Pierro, Le Pogam; Tokam (64e Lusuena), Kabacalman; Eleouet (81e Morelli), Fargues, Ninte (72e Mobulu); Cortelezzi (64e Bunjaku). Entraîneur: Jean-Michel Aeby.

Zurich: Polat; Janko, Aversa, Gomes, Erne (46e Corvalan); Arghandewall (46e Catari), Rexhepi (78e Omeragic); Frei, Reichmuth, Haile Selassie (69e Schärer); Sulejmani (86e Kägi). Entraîneur: Artur Petrosyan.

Notes: stade municipal, 474 spectateurs. Arbitrage de Maxime Odiet, qui avertit Janko (12e, faute d’antijeu), Schärer (89e, jeu dur). Expulsions: Janko (52e, jeu dur, deuxième avertissement), Aversa (58e, jeu dur). 7e, tir de Kabacalman sur le poteau. Une minute de silence est observée en hommage d’un proche d’Amar Boumilat (assistant-entraîneur d’YS).

Photo: Champi

Manuel Gremion