Logo
Un temps propice aux rencontres
Thierry Despland et son équipe. © Michel Duperrex

Un temps propice aux rencontres

24 novembre 2022

La manifestation va animer le centre-ville l’espace d’un mois. Les sociétés locales sont invitées à y participer.

Le Marché de Noël ouvrira officiellement ses portes ce vendredi en fin d’après-midi. Durant un mois, il permettra aux habitants et à leurs hôtes de se retrouver dans un esprit qui se veut détendu et convivial. Malgré la difficulté à relancer l’opération après les restrictions imposées par la pandémie, l’organisateur de la manifestation, Thierry Despland (Art Show Communication), se veut optimiste.

En raison de la disparition des Nocturnes ancienne mouture – les deux soirées sont remplacées par une demi-douzaine d’ouvertures des commerces jusqu’à 20h –, le Marché de Noël devra relever le défi consistant à reprendre, ne serait-ce qu’en partie, les animations (voir encadré).

En ce qui concerne le Marché proprement dit, le renoncement, pour des questions d’économie d’énergie, à la patinoire du centre-ville, qui attirait de nombreuses familles, contraint l’organisateur à trouver des alternatives. En raison des délais, il n’a pu trouver plus d’exposants. «C’est d’autant plus difficile que beaucoup peinent à s’approvisionner», relève Thierry Despland, tout de même satisfait d’avoir pu réunir une quarantaine de participants

Un effort doit ainsi être fait sur les animations. La grande tente a été dotée d’un plancher, ce qui permettra d’y organiser, les quatre dimanches de fin novembre et décemble, un thé dansant.

«Je pense que ce type d’animation peut intéresser des personnes d’un certain âge et ce sera l’occasion pour elles de venir au Marché et d’y rester un moment», explique l’organisateur.

Les visiteurs pourront également découvrir le centre-ville à bord d’un traîneau tiré par des chevaux. Quant aux enfants, outre la traditionnelle photo avec le Père Noël, ils pourront participer à des ateliers de grimage et de bricolage.

L’organisateur a également monté un chalet qui peut être loué par les commerçants de la place qui voudraient y organiser un événement ponctuel, voire des associations. Pour ces dernières, s’il n’y a pas de but lucratif, les frais seront réduits, ou elles bénéficieront d’une mise à disposition gratuite. «Nous sommes prêts à discuter de cas en cas», souligne Thierry Despland.

Pour l’organisateur, c’est la dernière édition du mandat de trois ans qui lui avait été attribué par la Municipalité, et qui a été prolongé en raison de la pandémie. Fera-t-il acte de candidature pour les prochaines éditions? «C’est trop tôt pour le dire. Mais je pense que si on n’agrandit pas le périmètre, ce n’est pas viable. Les gens se déplacent beaucoup. Et quand ils reviennent de Montreux, ils comparent. Chez nous, c’est vraiment trop petit. De plus, il faudrait être prêt quasiment une année avant, car les exposants se décident très tôt», analyse Thierry Despland.

 

Sociétés locales et associations invitées à se présenter

 

Traditionnellement présentes au centre-ville lors des Nocturnes, les sociétés locales et autres associations ont l’opportunité de se présenter, voire de se produire sur la grande scène du Marché de Noël. Et cela gratuitement.

«Nous avons agrandi la scène et il y a de nombreuses plages libres pour l’occuper. Nous espérons que les sociétés locales, associations et, pourquoi pas, groupes folkloriques, suisses et étrangers, en profiteront pour se produire. Ils contribueront ainsi à animer le Marché de Noël, mais aussi à se faire connaître par tous ceux qui fréquentent la manifestation», explique Thierry Despland.

Son appel s’adresse non seulement aux sociétés de la ville, mais aussi à celles de la région. Pour certaines, ce serait aussi une opportunité de se présenter avant leur soirée annuelle, et d’inciter ainsi le public à les suivre.

Les personnes intéressées peuvent contacter Thierry Despland, au 079 213 76 50 ou par courriel: marche-de-noel@art-show.ch.

Isidore Raposo