Logo
Une attaque à trouver
Adrian Alvarez tire au but. © Gabriel Lado

Une attaque à trouver

26 mars 2021

Le FC Bavois marque peu cette saison, même s’il occupe un formidable 3e rang en Promotion League. Les matches de préparation confirment cette tendance, malgré les efforts d’Adrian Alvarez.

Onze buts en onze matches: le bilan offensif du FC Bavois dans cette saison de Promotion League fait penser à celui d’un relégué. Münsingen est d’ailleurs bon dernier, avec 10 buts marqués. Mais le fait est que les Bavoisans sont de brillants 3es, ce qui en dit aussi long sur leur capacité à tenir un résultat que sur leur solidité défensive. L’interruption du championnat n’a pas permis au FCB d’inverser la tendance, d’ailleurs, puisque la situation s’est même empirée offensivement avec le départ inattendu de l’avant-centre Alessandro Ciarrocchi, parti chercher de meilleures conditions salariales au FC Rapperswil-Jona. Bavois n’a pas eu le temps de le remplacer avant la clôture du mercato et s’est donc considérablement affaibli.

Même si le Tessinois n’a de loin pas joué tous les matches du premier tour, et n’impressionnait pas par son efficacité devant le but, il était très précieux dans le jeu de protection et dans son travail de sape pour libérer les espaces dont raffolent Adrian Alvarez et Mehmed Begzadic. Ciarrocchi était un avant-centre utile pour le collectif et voilà qu’il va falloir faire sans lui.

Les deux buts inscrits en trois matches de préparation, dont celui de mardi à Vevey (1re ligue), montrent d’ailleurs que Bavois est loin d’avoir trouvé la solution à cet épineux problème. En l’absence du polyvalent Mehmed Begzadic, blessé au visage, Bekim Uka a dû composer avec deux attaquants de pointe seulement ce mardi: Andelko Savic et Meris Talovic. Le premier nommé a réalisé une première mi-temps intéressante, donnant notamment un très beau ballon de but à Adrian Alvarez, qui n’a pas cadré sa frappe croisée. Mais l’ancien attaquant du LS et de Xamax, notamment, manque de confiance et encore d’un peu de rythme, afin de pouvoir prétendre être l’attaquant de pointe indispensable dont a besoin Bavois. Va-t-il y arriver? Tout Bavois l’espère, lui le premier. Car pour l’heure, Meris Talovic, malgré son joli but en fin de match mardi, est en phase d’apprentissage, un processus tout ce qu’il y a de plus logique.

Bekim Uka, pour l’instant fidèle à son 4-3-3, cherche encore la bonne formule offensive. Il a quelques jours pour la trouver.

 

Vevey – Bavois 3-1 (2-0)

Buts: 7e et 42e Mebrak 2-0, 63e Franca 3-0, 82e Talovic 3-1.

Vevey: Sahingoz (46e Zimmermann); Diop (60e Pantillon), Elefante (46e Zouma), Amougou (60e Lovato), Ciss (60e Franca); Simao (46e Hajdini), Gabriele (60e Galeano), Tsimba (60e Gonçalves); Gomis (60e Okzuz), Mebrak (60e Protopapa), Gasic (60e De Oliveira). Entraîneur: Christophe Caschili.

Bavois: Enrico; Kurtic (46e Djalo), Zali, Ivanov, Titie (60e Oezdemir); Lo Vacco (60e Di Pasquale), Jaton, Bozic; Alvarez, Savic (60e Talovic), Bueche (46e Misic). Entraîneur: Bekim Uka

Notes: stade de Copet, huis clos.

Tim Guillemin