Logo

Une famille le pied au plancher

15 janvier 2016

Sport automobile – Le Challenge Mille s’est déjà fait un nom, et ces courses d’accélération veulent maintenant se faire une place dans la compétition automobile. Les Briod, de Grandevent, se sont habitués aux podiums l’an dernier. Ils comptent bien récidiver en 2016.

Yann et Claude-Alain Briod, de Grandevent, ici avec l’organisateur du Challenge Mille, Manu Montagne, sont montés sur les podiums en 2015. © Roger Juillerat

Yann et Claude-Alain Briod, de Grandevent, ici avec l’organisateur du Challenge Mille, Manu Montagne, sont montés sur les podiums en 2015.

Si elles ne sont pas encore très connues chez nous, les courses d’accélération connaissent beaucoup de succès en France depuis qu’un passionné, Manu Montagne, a décidé de les populariser et d’organiser le Challenge Mille. Dans le Nord vaudois, une dizaine de mordus se sont lancés dans ce sport automobile et deux d’entre eux, Claude-Alain Briod et son fils Yann, de Grandevent, ont été pa r ticulièrement rapides, puisqu’ils ont trusté les podiums.

Cela a été le cas, l’an dernier, sur la piste de l’aéroport de Saulieu, pas loin de Beaune, en Bourgogne, où Claude-Alain Briod, qui porte aussi la casquette de syndic de son village, a terminé troisième d’une épreuve du mois de juin, avant de s’imposer, en octobre, dans la catégorie dite «street». Quant à son fils, il a fait un tout petit mieux en «compétition», puisqu’il est monté sur les première et deuxième marches du podium.

Faites chauffer les pneus! Le Challenge Mille est organisé depuis 2015 sur les pistes de l’aérodrome de Saulieu, en Bourgogne, avec la participation de plusieurs pilotes du Nord vaudois. DR

Faites chauffer les pneus! Le Challenge Mille est organisé depuis 2015 sur les pistes de l’aérodrome de Saulieu, en Bourgogne, avec la participation de plusieurs pilotes du Nord vaudois.

«La performance street réunit des véhicules non modifiés, qui circulent sur les routes, indique Manu Montagne, de passage à Yverdon-les-Bains. Le super street est réservé aux pilotes qui ont aussi des voitures de route, mais qui peuvent être modifiées. Quant à la catégorie compétition, elle rassemble celles et ceux qui s’élancent avec des bolides strictement de course.»

Le Challenge Mille a réuni, l’an dernier en Bourgogne, quelque huitante passionnés dans des compétitions qui se jouent parfois au dixième de seconde. «Les courses d’accélération sont accessibles à toutes et à tous, et elles sont d’ailleurs plus abordables que des épreuves en circuit, poursuit Manu Montagne. Plus sécuritaires aussi, car tous les départs se font simultanément deux par deux. Les voitures lentes étant mélangés avec les plus rapides, ces dernières se retrouvant forcément devant tout de suite.»

Faites chauffer les pneus! Le Challenge Mille est organisé depuis 2015 sur les pistes de l’aérodrome de Saulieu, en Bourgogne, avec la participation de plusieurs pilotes du Nord vaudois. DR

Faites chauffer les pneus! Le Challenge Mille est organisé depuis 2015 sur les pistes de l’aérodrome de Saulieu, en Bourgogne, avec la participation de plusieurs pilotes du Nord vaudois.

Le trophée Challenge Mille n’a ainsi pas connu d’accidents en 2015, et il a surtout donné lieu à un beau spectacle, suivi par de nombreux spectateurs. Au bout du compte, c’est le meilleur résultat de tous les départs de chaque pilote qui est pris en considération dans ces courses basées sur la vitesse atteinte aux mille pieds. Les 18 et 19 juin prochain, la famille Briod et leur camarade Pascal Eugster, de la vallée de Joux, seront au départ des prochaines épreuves à Saulieu. Avec une douzaine d’autres Suisses.

Roger Juillerat