Logo

Vonlanthen reprend son trône aux Wasimolo

4 novembre 2014

Course à pied – Avec plus de 800 concurrents, le cross de Molondin a battu son record de participation. Et sous un ciel radieux.

Il n’y a personne dans le sillage de Patrick Vonlanthen, une nouvelle fois vainqueur à domicile. © Michel Duvoisin

Il n’y a personne dans le sillage de Patrick Vonlanthen, une nouvelle fois vainqueur à domicile.

C’est difficile à croire, au coeur de l’épais brouillard yverdonnois, mais il régnait un temps printanier, dimanche matin, à Molondin. Ces conditions météo parfaites ont contribué à un 33e Cross des Wasimolo d’exception, le record de participation explosant avec plus de 800 coureurs classés.

Mais la concurrence ne semblait pas inquiéter les habitués, à l’image du coureur local Patrick Vonlanthen, qui recouvrait son titre après avoir terminé deuxième l’an passé sur le grand parcours. «J’ai profité du terrain sec pour viser un bon temps», expliquait le vainqueur et époux de la présidente de l’événement. Il a, en effet, amélioré son record personnel grâce à un chrono de 43’42 et ainsi continué sa série de victoires dans les courses de la région, soixante jours seulement après avoir repris la compétition, suite à une interruption de dix mois pour se remettre d’une blessure.

Succès du walking

La présidente était ravie de cette cuvée. «On semble bien parti pour une des meilleures éditions, se réjouissait Aurélie Vonlanthen à la mi-journée. Le walking, introduit l’année passée sur le grand parcours, semble également avoir attiré énormément de monde.» Et si la course, devenue une vraie fête villageoise, mobilise coureurs et bénévoles le jour de l’événement, les sportifs sillonnaient les parcours balisés à l’avance depuis plusieurs semaines. «Les gens semblent beaucoup apprécier de pouvoir venir s’entraîner ici», observait l’organisatrice.

Il n’y a pas eu de surprise non plus chez les femmes, où l’habituée Sandra Annen-Lamard ajoutait une ligne à son palmarès, en s’imposant en 52’31. «Même si je fais tous les types d’épreuves, ces courses de villages restent importantes pour moi», soufflait-elle. De quoi conclure un week-end prolifique après une victoire au Forcethon Talent samedi.

Régionaux inspirés

Il y a eu beaucoup de monde aux Wasimolo. © Michel Duvoisin

Il y a eu beaucoup de monde aux Wasimolo.

Elles n’ont pas été moins de neuf dames à passer en dessous de l’heure aux Wasimolo, dont une autre habituée, Céline Monnard, de Cheseaux-Noréaz, première de la catégorie Dames 1.

Chez les hommes, arrivé deux minutes après le leader, Timothée Meige, de Combremont, s’est tout de même adjugé la victoire chez les Hommes 2, alors que le Chavornaysan Jimmy Romanens l’emportait dans la catégorie 1. Sur le petit parcours de 5,4 km, c’est l’Yverdonnois Sébastien Testuz qui a terminé devant, en 22’21.

 

Tous les résultats sur: www.wasimolo.ch

Jonas Schneider