Logo
YS et Thoune offrent un beau spectacle: 2-2 au stade municipal
Mischa Eberhard a provoqué le penalty du 1-0 en s'infiltrant dans la défense thounoise. © Gabriel Lado

YS et Thoune offrent un beau spectacle: 2-2 au stade municipal

25 février 2022

Yverdon Sport a travaillé offensivement cette semaine et cela s’est vu! Très solide, mais trop souvent stérile, depuis le début de l’année, YS a montré un peu plus d’allant offensif en ce vendredi soir face au FC Thoune, sérieux prétendant au retour en Super League. Cela n’a pas été suffisant pour s’imposer, mais le match, vivant et animé, a été d’un bon niveau et a apporté des émotions au public du stade municipal. Score final: 2-2. Un résultat tout à fait logique, YS ayant dominé la première période et Thoune la deuxième.

Uli Forte, qui devait se passer de Christian Zock, annoncé blessé, avait décidé de lancer Brian Beyer dans la bataille et il s’agissait clairement d’une bonne décision. Steve Beleck, le héros de la Coupe, peine un peu en championnat, où ses qualités et son expérience sont moins évidentes que dans les matches à grand enjeu. Brian Beyer, arrivé cet hiver de Bienne, a donc eu droit à sa première titularisation en vert et blanc et l’Alsacien a donné raison à son entraîneur, proposant une prestation très vivante jusqu’à sa sortie à la 76e, exténué, sous les ovations d’un public qui a su apprécier sa débauche d’énergie. Mais l’attaquant n’a pas fait que courir et harceler la défense du FC Thoune, il a également su se montrer dangereux et efficace, inscrivant le but du 2-0 d’une reprise rageuse après une frappe de Hugo Fargues repoussée par le gardien bernois.

Le but qui aurait dû être celui de la sécurité, donc, qui suivait l’ouverture du score de Koro Koné, décisif en deux temps sur penalty. Sa frappe a d’abord été détournée par le gardien bernois, mais l’Ivoirien a bien suivi et a donc inscrit le 1-0, un but bon pour sa confiance. Mischa Eberhard, malin, avait obtenu ce penalty en se frayant un chemin dans la défense bernois au travers d’une action individuelle bien sentie.

2-0 donc pour YS peu après la demi-heure de jeu et YS a alors connu, pour une fois, un petit relâchement défensif qui permettait à Thoune de marquer le premier but d’un visiteur au stade municipal depuis… Schaffhouse le 3 décembre! Entretemps, Kriens, Stade-Lausanne-Ouchy, Xamax et Lausanne ont chacun passé 90 minutes sans parvenir à marquer un but à Kevin Martin!

Le problème, c’est que Thoune ne s’est pas contenté de marquer une fois avant la pause, mais a égalisé de manière tout à fait méritée à la 83e grâce à Dominik Schwizer, sur un but contestable (faute préalable?). Kevin Martin avait repoussé l’échéance à deux reprises, et des tentatives bernoises étaient également passées de peu à côté auparavant tant et si bien que cette égalisation ne tombait pas de nulle part, bien au contraire. YS, de plus, ne s’était entretemps créé que peu de possibilités d’inscrire le 3-1, à tel point qu’au final, ce match nul ne pouvait pas du tout être considéré comme une injustice.

Prochaine étape pour YS, lundi, déjà, sur le terrain du FC Winterthour. Un déplacement évidemment compliqué dans une Schützenwiese qui s’annonce très bien garnie.

 

Yverdon – Thoune 2-2 (2-1)

Buts 14e Koné 1-0; 34e Beyer 2-0; 36e Dorn 2-1; 83e Schwizer 2-2.

Yverdon Martin; Rodrigues, Hajrovic, Gétaz; Sauthier (70e Jaquenoud), Eberhard, Silva, Fargues (70e Kabacalman), Le Pogam (70e Ninte); Beyer (77e Eleouet), Koné (84e Beleck).

Entraîneur: Uli Forte

Thoune Ziswiler; Dorn, Havenaar, Sutter, Schüpbach; Hasler, Castroman (80e Fatkic); Dzonlagic (80e Dos Santos), Karlen (80e Gerndt), Schwizer; Kyeremateng (89e Lekaj).

Entraîneur: Carlos Bernegger

Notes Stade municipal, 700 spectateurs. Arbitrage de Marijan Drmic, qui avertit Karlen (33e, jeu dur), Sauthier (40e, jeu dur), Fargues (42e, jeu dur), Dzonlagic (57e, jeu dur), Castroman (59e, jeu dur), Silva (72e, jeu dur) et Eleouet (78e, jeu dur)

Tim Guillemin