Logo

YS II ne pouvait simplement pas la perdre

13 mai 2019 | Edition N°2496

La «deux» d’Yverdon a remporté la finale de la Coupe vaudoise au terme d’une rencontre folle. Emmanuel Ndombele, unique buteur de la rencontre, a délivré les siens.

Vagner Gomes arrêtera d’être charrié à ce sujet: l’entraîneur d’Yverdon Sport II a enfin remporté une finale. Après de multiples échecs, dont deux la saison dernière en championnat et en Coupe déjà à la tête des Verts, le technicien portugais peut lever les bras. Les Yverdonnois sont restés fidèles à leurs principes et à leur plan de jeu, et, au bout du suspense, ils ont pris le meilleur sur Pully, hier à Echichens en finale de la Coupe Vaudoise.

Disputée devant une jolie affluence, cette confrontation a été une magnifique opposition de styles. D’un côté, des Pulliérans joueurs, qui ont fait la majorité du spectacle. De l’autre, un YS solide, bien organisé et dont la percussion offensive lui a permis de se ménager plusieurs grosses occasions. Emmanuel Ndombele et Horberth Manzambi ont tous deux eu la balle de l’ouverture du score au bout du pied en première mi-temps. À chaque fois, le ballon a filé juste à côté du poteau gauche de Simon Brasey.

Reste qu’il faut être clair, l’équipe la plus dangereuse évoluait en rouge hier. Le Pully Football, à la lutte pour participer en finale en 2e ligue, a touché deux fois la latte (Anthony Schwyn et Yannick Favre) et deux fois le poteau (Schwyn encore et Hugo D’Aquino). Sauf que cela semblait écrit, le trophée ne pouvait revenir qu’à une seule équipe: Yverdon Sport II. Et sur l’un de leurs rares assauts, les Nord-Vaudois, pensionnaires de 3e ligue qui auraient largement leur place dans la première moitié d’un classement de 2e ligue, ont trouvé la faille. Sur un coup franc de Nelson Da Costa, Emmanuel Ndombele a surgi pour dévier le ballon, dont la course s’est achevée au fond des filets. «J’ai fait un signe du doigt à Nelson pour lui signifier que je voulais couper la trajectoire de la balle au premier poteau. Il m’a compris et j’ai marqué le but de la victoire. C’est incroyable comme sentiment. Je n’étais pas là l’an dernier, alors pouvoir profiter de ce moment avec tout le monde, c’est génial», a jubilé l’unique buteur de la rencontre.

Au bord de la rupture en fin de match, les Yverdonnois sont passés tout près d’une égalisation qui aurait sans doute laissé des traces. Arnaud Vialatte s’est d’ailleurs rendu coupable d’une faute de main dans sa surface, que M. Criblet n’a pas sifflée. C’en était trop pour Pully. Pour la première fois en quatre ans, la finale de la Coupe n’irait pas en prolongations. Yverdon Sport II peut savourer son exploit.

 

Yverdon Sport II – Pully Football 1-0 (0-0)

But: 71e Ndombele 1-0.

Yverdon: Roux; Semedo, Vialatte, Hoxha, Damjanovic; Teukam (64e Tschikobo), Tambwe, Sery, Zabana, Ndombele (81e Makinu); Manzambi (67e Da Costa). Entraîneur: Vagner Gomes.

Pully: Brasey; Zahnd, Ptrovic, Brunier, Pucci (86e Da Silva); Favre, Jaccard, S. D’Alessandro (76e Rickli); D’Aquino, Ramdan, Schwyn. Entraîneur: Mario D’Alessandro.

Notes: Terrain du Grand Record, Echichens, 1000 spectateurs. Arbitrage de Pierre Criblet, qui avertit Vialatte (22e, jeu dur), D’Aquino (57e, jeu dur).

Florian Vaney