Logo

Yverdon-Ancienne défiera un très gros poisson

27 octobre 2010

Volleyball – Larges vainqueurs des Bernois de Volero Aarberg au cinquième tour de la Coupe suisse, les joueurs de la Cité thermale affronteront, au prochain tour, une excellente formation de Ligue nationale B. Reste à définir laquelle.

Olivier Overney s’élève haut dans les airs pour porter son attaque. Son équipe est derrière lui, attentive, pour le soutenir en cas de bloc adverse.

Olivier Overney s’élève haut dans les airs pour porter son attaque. Son équipe est derrière lui, attentive, pour le soutenir en cas de bloc adverse.

La Coupe suisse de volleyball réussit décidément aux Yverdonnois, cette saison. Après avoir sorti Lausanne (2-3) et Lancy (0-3), les joueurs de la Cité thermale n’ont fait qu’une bouchée de Volero Aarberg, formation bernoise de 1re ligue. Supérieurs dans tous les compartiments de jeu, les Nord-Vaudois ont acquis sans trembler leur ticket pour le prochain tour, et pour une confrontation qui s’annonce d’un tout autre ordre. Ils recevront le vainqueur du choc qui opposera, le 7 novembre prochain, les leaders des groupes ouest et est de Ligue nationale B, Lutry-Lavaux et Lunkhofen. Autant dire un gros poisson pour les néo-promus en 1re ligue.

Mais pour avoir le droit de disputer un tel match, il fallait prendre le meilleur sur Aarberg. Dans les couloirs des salles de volleyball, il se murmure souvent que les équipes de 1re ligue sont meilleures outre-Sarine. Mais, dès les premiers échanges, la réalité du terrain s’est révélée tout autre. Appliqués, concentrés et décidés à imposer leur rythme de jeu, les protégés d’Anjali Vaswani ont pris le match en main pour ne jamais le lâcher.

Services faciles

Aarberg, équipe faiblarde, compte tenu du fait qu’Yverdon, jusqu’ici, ne brille pas en championnat? «Non, je crois surtout que nous avons très bien joué du début à la fin, estime le capitaine André Liaudet. En fait, ils ne nous mettaient pas beaucoup en difficulté sur leurs services. Donc, nous avons bien pu construire notre jeu.» En face, à trop solliciter leur meilleur attaquant, Mario Scheurer, les Bernois ont fini par lui brûler les ailes et il n’a pas pu tenir la baraque tout au long de la partie.

Reste que, s’ils ont toujours mené, les Yverdonnois ont eu quelque peine à conclure les sets. Lors de chaque manche, ils ont dû s’y reprendre à plusieurs fois pour inscrire le point de la délivrance. Au prochain tour, s’ils devaient être amenés à se procurer des occasions de terminer un set, les Nord-Vaudois auront tout intérêt à les concrétiser. Car, face à des candidats à la promotion en LNA, elles ne seront pas légion.

Yverdon-Ancienne – Volero Aarberg 3-0 (25-23 25-22 25-22)
Yverdon-Ancienne: Harnischberg; Dubrit, Overney; Mentha, Pittet; Liaudet; Mayor, Boss, Baader, Emery. Coach: Anjali Vaswani.
Notes: La Marive, 50 spectateurs. Arbitrage de MM. David et Rosset.
Olivier Ducros