Logo
Yverdon Féminin retrouve l’élite
Yverdon Féminin a pu célébrer sa promotion, samedi. © Champi

Yverdon Féminin retrouve l’élite

29 mai 2021

Les Yverdonnoises se sont largement imposées contre Derendingen (5-2), samedi au stade municipal. Une victoire qui vaut de l’or, puisque les trois points empochés permettent aux Vertes de terminer à la 2e place du classement, synonyme de promotion en AWSL.

Il y avait logiquement une certaine fébrilité dans les rangs d’YF, samedi. Pour avoir leur destin en mains, les Vertes se devaient de l’emporter contre Derendingen. Dominatrices dès l’entame de la rencontre, les filles de Walter Späni ont toutefois dû prendre leur mal en patience avant de concrétiser l’un de leurs multiples occasions. La faute à une gardienne soleuroise à son affaire.

Face à une formation alémanique peu dangereuse, les joueuses de la Cité thermale ont toutefois eu le mérite de ne pas se laisser surprendre sur l’un des rares contres de Derendingen. Et l’ouverture du score est finalement tombée peu après la demi-heure de jeu, des pieds de Mélanie De Brito. Les Yverdonnoises réalisaient ensuite un sauvetage sur la ligne dans le temps additionnel, pour regagner les vestiaires avec une longueur d’avance.

En deuxième période, Yverdon Féminin n’a laissé aucune chance à son adversaire du soir, en doublant d’abord la mise, à la 48e, par Tanja Bodenmann, puis en offrant un véritable festival de buts à ses spectateurs. Carina Da Costa inscrivait ainsi le 3-0 sur un super coup franc direct quelques secondes après son entrée en jeu (61e), tandis que Line Thomann et Valentine Rahm marquaient toutes deux de la tête (71e et 75e).

Les deux buts inscrits dans les arrêts de jeu par les Soleuroises face à la portière remplaçant Joelle Brand, entrée en fin de match, ne venaient en rien gâcher le bonheur des Vertes.

 

Yverdon Féminin – Derendingen 5-2 (1-0)

Buts: 36e De Brito 1-0; 48e Bodenmann 2-0; 61e Da Costa 3-0; 71e Thomann 4-0; 75e Rahm 5-0; 94e Hager 5-1; 95e Budimir 5-2.

YF: Jaquier (84e Brand) ; von Dach, Thomann, Zeller, Martin (46e Pajovic); Rahm, Cazé (77e Zimmermann), Remy, Riat (59e Da Costa), Bodenmann; De Brito (77e Annaheim). Entraîneur: Walter Späni.

Derendingen: Rytz; Hardiman, Suter, Kley, Meyer; Hager, Bosshard, Wegmüller, Siepe; Budimir; Imoberdorf. Entraîneur: Urs Bachmann.

Notes: stade municipal, 100 spectateurs. Avertissement à Kley (75e, antijeu).

Muriel Ambühl