Logo

Yverdon s’est bâti une défense de fer

29 septembre 2016 | Edition N°1838

Hockey – 2e ligue – Avec les arrivées du gardien Thuillard, ainsi que des arrières Vidmer, Tekel, Narbel et Vazquez, le HCY sera dur à manoeuvrer cette saison. La reprise du championnat est pour demain.

Personne ne passe ! Christian Renaud (à g.) et Jiri Rambousek font barrage. ©Michel Duperrex

Personne ne passe ! Christian Renaud (à g.) et Jiri Rambousek font barrage.

Finaliste malheureux de son groupe (défaite 3-0 en finale contre Star Chaux-de- Fonds) la saison dernière, le HC Yverdon a cherché à consolider sa défense durant le mercato. Un pari réussi sur le papier, qu’il faudra confirmer sur la glace, dès demain et la reprise du championnat.

Quatre nouveaux défenseurs ont rejoint la Cité thermale. Il y a d’abord le retour à la compétition du local Dan Vidmer -un ex de LNB-, puis l’arrivée du Slovaque Milan Tekel (41 ans). Ce dernier, qui débarque de Gap, en Ligue Magnus, aura le même statut que son compatriote Matus Luciak : assistant et joueur. L’un et l’autre évolueront en alternance. Enfin, les juniors élite Mathias Narbel et Iago Vazquez sont les deux autres renforts d’une arrière-garde qui a conservé ses meilleurs éléments du championnat précédent.

Surtout, le HC Yverdon pourra s’appuyer sur Grégory Thuillard aux buts. Le colosse, qui arrive de Morges, constituera une véritable assurance tout risque pour la troupe de Jiri Rambousek. «En défense, on doit être meilleurs. Mais il faut que je puisse compter sur mes hommes», glisse l’entraîneur tchèque, qui compose avec quatre absents dans son arrière-garde (voir encadré effectif).

«Rambo» jusqu’en 2020

En attendant de récupérer toutes ses troupes, l’ancien buteur de Gap, qui a découvert le Nord vaudois en 2013, a reçu une belle marque de confiance de la part du club : celui qui s’occupe aussi de la formation avec un succès remarqué a prolongé son bail jusqu’en 2020.

Cette fois, il ne devrait, par contre, plus remettre les patins lors des matches, comme en fin de saison passée. Ses fulgurances et son sens de l’offensive vont manquer. Il va falloir les compenser. C’est dans cette optique que le HCY a recruté Anthony Werro. L’attaquant arrivé de Prilly a marqué 27 fois en vingt parties, l’exercice passé, dans l’autre groupe de 2e ligue. Le technicien souhaite, aussi, miser sur un collectif capable de faire trembler les filets avec régularité. «Cette saison, les rôles de chacun, sur la glace, sont clairs. On a fait notre recrutement selon ce qu’on pouvait proposer, souligne le coach du HCY. Les tâches sont diverses, mais toutes importantes.»

Yverdon présentera un jeu basé sur le fore-checking. «Mais la clé de la réussite sera d’être mieux structurés défensivement », insiste «Rambo». Les matches de préparation, qualifiés de «moyens», ont été «bonnes leçons».

Aux dires des observateurs, le HCY fait figure de favori. Jiri Rambousek et Christian Renaud, le directeur technique du club, ne sont pas si catégoriques : «Star et Delémont, par exemple, bénéficient de super individualités. Fleurier et Tramelan ont d’excellents collectifs. Globalement, nos adversaires se sont tous renforcés. Pour nous, l’important sera d’aller crescendo pour être prêts au bon moment.» Afin de finir dans le top 4 et, ensuite, pouvoir jouer le coup à fond durant les playoffs.

Reprise du championnat, demain, 20h45 : Yverdon – Uni Neuchâtel II.

Brassage des ligues dans une année
Le HCY prêt à remonter si…

La nouvelle Swiss Regio League (SRL) verra le jour dans une année. Quatre équipes romandes (six clubs du groupe 3 de 1re ligue, vingt en tout, se sont portés candidats à la promotion dans la nouvelle division) la rejoindront. La 1re ligue telle qu’on la connaît actuellement «reculera» d’un cran, ou d’un demi-cran, c’est selon. Yverdon, qui avait demandé sa relégation volontaire en 2015, souhaitera-t-il rejoindre cette variante allégée de la 1re ligue ? «On en saura davantage plus tard dans la saison, répond, prudent, le vice-président du HCY Christian Renaud. Mais il faut qu’on ait des certitudes sur la diminution effective du nombre de matches, qui doit correspondre à un rythme amateur, et, également, sur la baisse des frais de formation à payer.» Il s’agit des éléments qui avaient motivé la décision d’il y a dix-huit mois. Ceux-ci doivent absolument évoluer pour envisager une remontée. «Si les conditions sont remplies, qu’on y parvient sportivement et que nos joueurs sont prêts à y évoluer, alors on assumera. La balle est dans leur camp», ajoute le dirigeant yverdonnois en charge du domaine sportif. Pour Yverdon, la tâche sera ardue sur la glace. Dans son groupe, le 6, plusieurs équipes devraient être intéressées à faire le pas.

De plus, le groupe de 1re ligue régionale, amputé des quatre promus en SRL, «sera réduit à huit ou dix équipes, contre douze aujourd’hui», confirme Philippe Duvoisin, le patron du hockey romand. «Il y aura ainsi moins de matches et les frais de formation vont diminuer, mais je ne sais pas encore dans quelle mesure», assure le Sainte-Crix. Dans tous les cas, comme il y aura moins de places qu’actuellement à l’étage supérieur, il n’y aura pas beaucoup de promus de 2e ligue. «Il y en aura au minimum un sur les deux groupes (réd : les 5 et 6, consacrés à la Suisse romande), peut-être plus, souligne Philippe Duvoisin. Tout devrait être plus clair en janvier.»

Pour le HCY, il ne reste plus qu’à jouer, à gagner un maximum de matches et à attendre que les modalités définitives soient connues.

Effectif et transferts

Gardiens (2): Grégory Thuillard (Morges/1L), Aurélien Rovero.

Défenseurs (9): Dan Vidmer (retour à la compétition), Milan Tekel (Gap/F), Iago Vazquez (juniors élite B Morges), Mathias Narbel (juniors élite A Fribourg-Gottéron), Matus Luciak, Valère Pizzirusso, Jimi Tinguely, Killian Bertschi, Rayan Koch.

Attaquants (12): Anthony Werro (Prilly/2L), Benjamin Paillat (juniors élite B Morges), Damien Manero (juniors top Yverdon), Julien Walther (juniors top Yverdon), Jonas Curty, Aymeric Deschenaux, Damien Koeppli, Loris Pippia, Giuseppe Pappalardo, Gregory Smith, Jérôme Vioget, Léonard von Allmen.

Départs (9): Fabrice Rayroud (Vallorbe); Quentin Junod (?), Matthieu Genoud (?), Ken Belk (retour en juniors à cause de son travail); Maël Campanile (arrêt), Julien Christinaz (arrêt), Bryan Nicolet (Vallorbe), Lionel Seiler (Vallorbe), Elio Butera (Renens).

Staff : Jiri Rambousek (entraîneur). Matus Luciak et Milan Tekel (assistants).

Notes : les défenseurs Vidmer, Tekel, et Pizzirusso sont actuellement blessés, Koch est à l’armée.

Enregistrer

Enregistrer