Logo
Yverdon Sport a été meilleur que le leader
Lewin Blum, auteur du 1-0. © Gabriel Lado

Yverdon Sport a été meilleur que le leader

19 novembre 2021

Challenge League – Les Yverdonnois ont bousculé le leader et, mieux, ils l’ont battu 2-1, ce soir devant leur public.

Uli Forte l’avait annoncé: son équipe avait des comptes à régler avec Winterthour, à la suite de la défaite frustrante concédée en terre zurichoise début octobre. Le coach d’YS a choisi de sortir les muscles: Christian Zock, Silva, Hugo Fargues au milieu; Shkelqim Vladi et Steve Beleck en attaque: soit autant d’éléments qui n’hésitent pas à mettre le pied. Qui plus est, Miguel Rodrigues, suspendu pour cinq matches début octobre sur le terrain du leader pour avoir donné un coup de pied à un adversaire à terre, était de retour suspension et aligné d’entrée. Ce désir d’amener le match sur le terrain physique s’est vérifié après une minute et quelques secondes seulement, quand Christian Zock a écopé du premier jaune de la rencontre en imprimant la marque de ses crampons sur le cheville d’un adversaire. Silva n’a pas tardé à inscrire son nom, lui aussi, dans la liste des joueurs avertis pour excès d’engagement. Non, Yverdon n’allait pas se laisser marcher sur le pieds.

Cela n’a pas empêché les Yverdonnois d’allier un football bien construit au défi physique imposé à leurs opposants. Là aussi, le coach des Verts l’avait annoncé: il faut jouer au sol pour mettre à mal « Winti » et ses grands gabarits.

L’ouverture du score est tombée rapidement pour les Nord-Vaudois, des pieds de Lewin Blum. Le joueur prêté par Young Boys a repris d’une volée décroisée pour le moins surprenante un renvoi de la défense sur une centre qu’il avait lui-même effectué. Un fort joli but.

Occasions manquées

C’est un leader bousculé de toutes parts qui s’est pris le bus yverdonnois en début de match. Au point de concéder un penalty cinq minutes plus tard. Sans conséquence, toutefois, car Steve Beleck a envoyé le ballon par-dessus. Une première balle de break manquée. Shkelqim Vladi allait en manquer une autre à la 27e, sur un service de Steve Beleck. Enfin, dans les arrêts de jeu de la première période, Silva a vu sa reprise être sauvée sur la ligne par un défenseur. A ne pas se réussir à se mettre à l’abri, YS risquait d’être puni. Reste que, privé de ses deux meilleures gâchettes offensives, Roman Buess (9 buts) et Neftali Manzambi (6), Winterthour a peiné à créer quoi que ce soit en première mi-temps.

A vrai dire, le FCW voyage moyennement cette saison. Il n’avait remporté que deux matches sur six hors de son chaudron avant de garer son bus à… l’allée de Winterthour (les villes sont jumelées), au pied su Stade municipal, même s’il n’avait également perdu qu’une fois sur la route.

La réaction

Ralf Loose a réagi en opérant deux changements à la mi-temps et en passant d’un 4-2-3-1 à un 3-5-2. Surtout, les visiteurs se sont révélés bien plus entreprenants, ils ont commencé à se procurer des occasion de but, et ils ont fini par obtenir l’égalisation sur un penalty concédé par Lewin Blum.

De quoi secouer les hommes d’Uli Forte, qui avaient perdu un peu de leur grinta en début de deuxième mi-temps. Et le 2-1 est tombé sur une action à la base relativement anodine. Une remise de Steve Beleck – qu’il est précieux dans ce registre! – et une frappe de Shkelqim Vladi de 20 mètres qui a frappé le poteau avant de filer au fond des buts.

Yverdon Sport tient sa revanche et, dans le même temps, continue sa belle série.

 

Yverdon Sport – Winterthour 2-1 (1-0)

Buts: 15e Blum 1-0; 63e Ramizi, pen. 1-1; 75e Vladi 2-1.

Yverdon: Salvi; Malula, Rodrigues, Gétaz; Silva; Blum (90e Ombala), Zock (76e Kabacalman), Fargues (83e Lusuena), Le Pogam; Vladi (76e Eleouet), Beleck (76e Koné). Entraîneur: Uli Forte.

Winterthour: Spiegel; Gantenbein (46e Gonçalves), Gelmi (88e Isik), Lekaj, Diaby (46e Schättin); Arnold, Corbaz; Ltaief, Alves (88e Volkart), Ramizi; Ballet. Entraîneur: Ralf Loose.

Notes: Stade municipal, 550 spectateurs. Arbitrage de Mirel Turkes, qui avertit: Zock (2e, jeu dur), Ramizi (20e, réclamations), Silva (22e, jeu dur), Fargues (80e, jeu dur), Ltaief (87e, jeu dur), Malula (87e, antisportivité), Gétaz (88e, faute d’antijeu), Kabacalman (93e, jeu dur). Expulsion: Ltaief (89e, faute d’antijeu, deuxième avertissement). 20e, Beleck manque un penalty (au-dessus).

Manuel Gremion