Logo

Yverdon Sport a réagi avec la manière

25 mars 2019 | Edition N°2463

Promotion League: la troupe d’Anthony Braizat a prouvé qu’elle est capable de marquer des buts en dominant aisément Cham 3-1, samedi.

Un déboulé plein d’abnégation de Florian Gudit, une prise de balle parfaite du revenant Ridge Mobulu – l’attaquant effectuait son retour au stade municipal, où il avait déjà évolué six ans auparavant – et un service en or pour le virevoltant Nehemie Lusuena: Yverdon Sport n’a eu besoin que de quatre minutes pour faire sauter le verrou du SC Cham, samedi. À la conclusion de l’action, l’Yverdonnois de 20 ans, peu habitué à se retrouver en pareille posture, n’a pas tremblé, montrant la voie à suivre à ses coéquipiers. Message reçu: toute l’équipe a réalisé une performance aboutie pour finalement l’emporter 3-1.

Si YS est entré aussi fort dans la partie, c’est que l’entraîneur Anthony Braizat n’avait guère apprécié le spectacle proposé par ses hommes lors des deux précédentes rencontres. Pour pallier le manque d’allant offensif, le technicien avait notamment décidé de titulariser Ridge Mobulu et Allan Eleouet, tous deux de retour de suspension. «On se devait d’en faire un peu plus, lâchait Hugo Fargues, auteur d’un doublé face à la formation zougoise. Dès l’entame de match, on a mis énormément de rythme, ce qui a empêché nos adversaires de sortir proprement. Les 35 premières minutes ont été idéales, et ces deux buts nous ont permis d’obtenir des espaces afin de mieux développer notre jeu.»

Avec tranchant

La sortie sur blessure de Nehemie Lusuena (25e), remplacé par Janko Pacar, n’a rien changé: les Yverdonnois avaient suffisamment acculé les Alémaniques pour que ceux-ci, pourtant très joueurs, ne puissent revenir dans la partie. Très remuant, Ridge Mobulu s’est distingué par sa qualité de percussion largement au-dessus de la moyenne à ce niveau. Sa volée manquée en première période prouve qu’il doit encore s’améliorer devant le but, mais aussi –  et surtout – qu’il ne semble pas avoir perdu ses repères dans le Nord vaudois.

Invaincu depuis 272 minutes, Kevin Martin a toutefois dû capituler sur une frappe de Célien Wicht. Mais YS a encore eu des occasions, par Janko Pacar notamment. «Si on peut marquer trois fois tous les week-ends, je signe tout de suite», terminait Hugo Fargues, satisfait du tranchant dont ont fait preuve les Yverdonnois.

Loris Tschanz

 

 

Yverdon Sport – Cham 3-1 (2-0)

Buts: 4e Lusuena 1-0; 22e et 58e Fargues 3-0; 62e Wicht 3-1.

Yverdon: Martin; Gudit, De Pierro (74e Gazzetta), Marque, Zeneli; Ndzomo; Eleouet (78e Berisha), Lusuena (25e Pacar), Fargues, Maroufi; Mobulu.
Entraîneur: Anthony Braizat.

Cham: Blätter; Bender (67e Muff), Niederhauser, Stefanovic, Röthlisberger (63e Thöni); Domingues (67e Herger), Foschini, Giampa, Gasser (74e Nimi); Miani; Wicht.
Entraîneur: Jörg Portmann.

Notes: stade municipal, 541 spectateurs. Arbitrage de Yannick Carrard, qui avertit Giampa (35e, jeu dur) et Gudit (66e, jeu dur).

Rédaction