Logo

Yverdon Sport cueille un premier point de l’espoir

28 février 2011

Football – Challenge League – Le derby contre le Lausanne-Sport accouche d’un score nul et vierge. Bon pour le moral d’YS, même s’il manque toujours des buts.

Sur son flanc gauche, l’Yverdonnois Flavio Chioda a systématiquement pu annihiler les tentatives de débordement de Michel Avanzini et Bigambo Rochat.

Sur son flanc gauche, l’Yverdonnois Flavio Chioda a systématiquement pu annihiler les tentatives de débordement de Michel Avanzini et Bigambo Rochat.

Un match nul peut parfois avoir des allures de succès. En fait une victoire dans la tête pour les Yverdonnois. En contraignant le Lausanne-Sport au nul 0-0, Yverdon Sport a lancé, cette fois, son deuxième tour. Mais si le point est réjouissant, l’absence de but reste inquiétante. Et le constat est valable pour les deux équipes.

Aux points, le derby vaudois a été remporté par les Lausannois, qui ont eu l’emprise sur le jeu et le plus d’opportunités de marquer. Mais la lenteur d’exécution du LS lui a valu de butter sans discontinu sur la muraille érigée par les hommes de Stefano Maccoppi, s’alignant dans un double rideau de fer. Alors que les Lausannois tentaient de trouver des solutions sur l’aile par Avanzini ou Rochat, sans le moindre succès, Yverdon s’est procuré ses occasions en contre.
A vrai dire, c’est presque exclusivement lorsque l’action est partie des pieds de Sid-Ahmed Bouziane, que les Nord-Vaudois sont parvenus à se montrer un peu dangereux. Soit par ses passes verticales -Paquito, pourtant positionné en soutien des deux attaquants, n’a lui jamais été en mesure de les servir-, soit lorsqu’il a tenté sa chance. Si, en première mi-temps, le tir de Bouziane a frôlé les montants de Favre, en seconde période, un Lausannois a tout juste dévié son essai, alors qu’il s’en allait dans le petit filet.

Obtenir un point, c’est bien. Mais Yverdon Sport n’a toujours pas réglé ses problèmes offensifs. Dabo, trop souvent esseulé, a dû se borner à tenter l’exploit personnel. Avec aucun but marqué en 180 minutes de jeu, les hommes de Stefano Maccoppi ne devront pas oublier qu’il leur faut des victoires pour se sauver. Cela passe par une prise de risques supérieure. Et ils ne pourront certainement pas toujours compter sur la maladresse des uns (Moussilou a manqué la cible seul devant à 59e) ou la chance (Tosi a tiré sur le poteau une minute plus tard).

Yverdon Sport – Lausanne-Sport 0-0
Yverdon: Basso; Gomes, Hebib, Lalombongo, Chioda; Manière, Bouziane, Mayila; Paquito (86e Begzadic); Douillard, Dabo. Entraîneur: Stefano Maccoppi.
Lausanne: Favre; Rochat, Katz, Meoli, Sonnerat; Tosi (72e Nlundulu), Pasche, Marazzi, Avanzini; Moussilou (87e Carrupt), Silvio (84e Roux). Entraîneur: Martin Rueda.
Notes: Stade Municipal, 2170 spectateurs. Arbitrage de Cyril Zimmermann, qui avertit Avanzini (41e, jeu dur), Tosi (51e réclamations), Mayila (55e, antijeu), Hebib (71e, jeu dur), Paquito (84e, jeu dur). Yverdon sans Stadelmann et Laugeois, blessés, ni Munsy (ne peut pas jouer contre Lausanne); Lausanne sans Bah et Steuble, blessés, ni Borges, pas convoqué.
Manuel Gremion