Logo

Sur la voie des Aigles

21 décembre 2016 | Edition N°1897

Hockey – Jeune attaquant des Tuileries-de-Grandson, Matteo Valenza est parti à Genève vivre sa passion. Il espère pouvoir emprunter le chemin tracé par les nombreux juniors du club jusqu’à la Ligue nationale.

Matteo Valenza a commencé le hockey en suivant ses cousins un peu plus âgés à la patinoire, Alexis et Luca Valenza, qui évoluent respectivement aux Etats-Unis et avec les juniors d’Ambri. ©Michel Duperrex

Matteo Valenza a commencé le hockey en suivant ses cousins un peu plus âgés à la patinoire, Alexis et Luca Valenza, qui évoluent respectivement aux Etats-Unis et avec les juniors d’Ambri.

Noah Rod, Damien Riat, Auguste Impose, Thomas Heinimann, Floran Douay ou, plus récemment, Yoan Massimino et Guillaume Maillard. Aux Vernets, les juniors à obtenir du temps de jeu -certains sont mêmes devenus indéboulonnables- en Ligue nationale A sont légion. Les joueurs cités ci-dessus ont tous entre 18 et 20 ans. Ils sont l’avenir du Genève-Servette HC, envoyés dans l’arène par le tout puissant et formateur Chris McSorley. Ils sont les exemples auxquels s’identifient leurs cadets. Matteo Valenza est de ceux-là.

A 15 ans, le talentueux hockeyeur des Tuileries-de-Grandson a rejoint le club de la Cité de Calvin durant l’été. Il a, dans le même temps, débuté un apprentissage d’employé de commerce aux Hôpitaux universitaires de Genève, à bonne distance du Nord vaudois, de sa famille et de ses amis. L’attaquant est un habitué du déracinement. Il a suivi la filière sport-études vaudoise à Lausanne, évoluant au mouvement juniors du LHC, puis à La Chaux-de-Fonds ces trois dernières saisons, tout en disputant quelques matches pour le HC Yverdon. Les distances ne lui font pas peur. «Je suis habitué à me débrouiller», souligne celui qui, à Genève, loge dans une famille d’accueil. «Ils ont quatre enfants et hébergent, en plus, un étudiant et moi. Tous les garçons font également du hockey. Ça se passe vraiment bien, ce sont des gens formidables », ajoute Matteo Valenza.

Buteur en série du HCC en mini top l’hiver passé, le centre a débarqué dans une structure extrêmement professionnelle. A Genève, où le Nord-Vaudois a signé pour cinq ans, le club s’occupe de gérer tout l’aspect extrasportif. Le joueur peut se concentrer sur son apprentissage, ses nombreux entraînements -trois soirs par semaine et le mardi matin à 6h, parfois encore le week-end- et les deux rencontres hebdomadaires au programme du championnat des novices élite. Ce qui fait déjà beaucoup. «Mercredi est le jour de congé au hockey. Le soir, je peux rentrer aux Tuileries», indique le jeune homme, à qui il a fallu un certain temps d’adaptation pour appréhender son nouvel environnement.

Un rythme à prendre

En débutant une formation et en découvrant une nouvelle catégorie de jeu, il a ressenti de la fatigue les premiers mois. «Mais je commence à trouver le rythme», assure Matteo Valenza. Sur la glace également, il a besoin de temps. Il marque moins que la saison passée, et en a moins l’occasion aussi. Il se retrouve dans un hockey beaucoup plus structuré, dans le même système que celui pratiqué par la première équipe.

Habitué à évoluer avec beaucoup de liberté à La Chaux-de-Fonds, le petit nouveau du GSHC se fait aux tâches ingrates dévolues à un centre de troisième trio, sous les ordres de son nouvel entraîneur François Bernheim. «Je suis un joueur qui ne pense qu’à marquer. Pour défendre, je faisais le strict minimum», reconnaît l’attaquant. A ses côtés, son père sourit : «Matteo aime faire le show. Il doit apprendre à rentrer dans un cadre, glisse Claudio Valenza. Il va devoir serrer les dents, mais ça lui permettra de devenir un joueur plus complet.» Un joueur qui, peut-être un jour, griffera les glaces de Ligue nationale, selon la voie tracée par ses prédécesseurs.

2e ligue : Yverdon reçoit SenSee ce soir

D’ores et déjà assuré de terminer parmi les cinq premiers de son groupe, et donc de disputer le masterround, puis les playoffs, le HC Yverdon accueille, ce soir à 20h45, les Singinois de SenSee. La rencontre de la 16e journée du championnat de 2e ligue est la dernière au programme avant la nouvelle année.

 

Enregistrer