Logo
Bellinzone met fin à la belle série de Bavois
L'attaquant de bavois Kevin Derivaz n'est pas parvenu à trouver la faille, samedi contre Bellinzone. © Gabriel Lado

Bellinzone met fin à la belle série de Bavois

16 avril 2022

Amoindris offensivement en l’absence d’Adrian Alvarez (suspendu) et de Meris Talovic (blessé), les Bavoisans ont concédé une courte défaite contre les Tessinois, samedi (0-1).

«Noi vogliamo la promozione!» Les chants des supporters de l’AC Bellinzone annonçaient la couleur avant même le coup d’envoi: les Tessinois n’avaient pas fait le long voyage jusqu’à Bavois pour faire de la figuration. Car pour espérer rejoindre la Challenge League, la formation de Jean-Michel Aeby doit carburer à plein régime en cette fin de saison, pour tenter de concurrencer un leader de Breitenrain qui n’a pratiquement égarer aucun point tout au long du championnat.

Mais tant les Bellinzonais que les Bavoisans ont dû composer avec un adversaire supplémentaire, samedi aux Peupliers: la bise, dont les fortes rafales ont modifié bien des trajectoires de balle. Face au vent en première mi-temps, les Rouges ont été les premiers à tenter leur chance dans les seize mètres adverses, mais Mehmed Begzadic ne parvenait pas à cadrer son tir.

Au quart d’heure de jeu, le Tessinois Santiago Miranda ne manquait, lui, pas le cadre depuis l’orée des seize mètres. Sa frappe ne laissait aucune chance au portier de la formation de Peupliers Robin Enrico, et Bavois se retrouvait mené 0-1. En face, son homologue bellinzonais allait préserver l’avance des siens à plusieurs reprises après la demi-heure de jeu, s’interposant sur un tir de Marko Misic (32e), puis sur un coup franc de l’ailier dévié (38e) et enfin, quand Mehmed Begzadic péchait dans le dernier geste après avoir pourtant éliminé son vis-à-vis.

En seconde période, la triplette offensive du FC Bavois – qui a dû se passer de Meris Talovic, blessé, et d’Adrian Alvarez, suspendu – composée de Marko Misic, Kevin Derivaz et Mehmed Begzadic peinant à trouver des solutions, c’est le demi Théo Rochat qui s’est chargé d’amener le danger devant le but adverse en bottant un bon corner (67e). Le coup de tête d’Elbasan Dzeljadini était cependant dévié in extremis par la défense de Bellinzone.

Alors qu’il restait un peu plus de dix minutes à jouer, le portier tessinois s’imposait une nouvelle fois sur un bon coup franc de Marko Misic. Une poignée de minutes plus tard, la maladresse d’Eric Tia évitait aux Bavoisans de se retrouver menés de deux longueurs, puisque celui-ci ratait le but vide après une sortie manquée de Robin Enrico. Norman Peyretti échouait lui aussi à inscrire le 0-2 à la 85e en croisant trop sa frappe. Les Tessinois n’allaient cependant pas regretter ces deux occasions galvaudées, puisque Bavois ne parvenait pas à recoller au score dans les ultimes instants de la rencontre, et voyait ainsi sa belle série de victoires prendre fin, lui qui avait remporté ses quatre rencontres précédentes. Après avoir enchaîné cinq matches en seize jours, les Nord-Vaudois ont désormais une semaine pour récupérer et préparer le déplacement dans la capitale pour affronter la relève de Young Boys.

 

Bavois – Bellinzone 0-1 (0-1)

Buts: 15e Miranda 0-1.

Bavois: Enrico; Kurtic, Bühler, Dzeljadini, Danner; Rochat (82e Kilinc), Ivanov, Iseni; Begzadic, Derivaz, Misic (82e Qela). Entraîneur: Bekim Uka.

Bellinzone: Klein; Morgado, Basic, Delli, Miranda; Souza, Centinaro (61e Sadrijaj), Gianola; Samba (34e Peyretti), Tia (85eHamadi), Edgar (85e Facchin). Entraîneur: Jean-Michel Aeby.

Notes: les Peupliers, 222 spectateurs. Arbitrage de Logan Berchier, qui avertit Dzeljadini (18e, jeu dur), Rochat (30e antijeu), Basic (79e, jeu dur), Facchin (93e, antisportivité).

Muriel Ambühl