Logo

Un bâtiment flambant neuf pour les élèves sainte-crix

22 août 2017 | Edition N°2064

Sainte-Croix – Le bâtiment baptisé Métiers 3 a connu sa première rentrée des classes, hier, sur le Balcon du Jura. La mixité des profils des élèves constitue une des caractéristiques de l’endroit.

Le nouveau bâtiment scolaire s’intègre parfaitement dans le patrimoine bâti de Sainte- Croix. Ses panneaux solaires lui fournissent une partie de son électricité. ©Carole Alkabes

Le nouveau bâtiment scolaire s’intègre parfaitement dans le patrimoine bâti de Sainte- Croix. Ses panneaux solaires lui fournissent une partie de son électricité.

Comme partout dans le canton de Vaud, les élèves du district du Jura-Nord vaudois ont retrouvé le chemin de l’école, hier matin. Et pour certains écoliers de Sainte-Croix, le retour dans les classe a fleuré bon la nouveauté, puisqu’ils ont découvert pour la première fois le nouveau bâtiment récemment construit par la Commune du Balcon du Jura.

Au-delà de six nouvelles salles de classes pour les écoliers de l’échelon secondaire, la bâtisse accueille également des apprentis du Centre professionnel d Nord vaudois (CPNV), et plus particulièrement la filiale qui forme les médiamaticiens. Celle-ci a déménagé d’Yverdon-les-Bains à Sainte-Croix. Sis à la rue des Métiers 3, le bâtiment propose également des espaces, réunis sur un étage, qui ont été dévolus à une garderie, ainsi qu’à une unité d’accueil pour les écoliers (UAPE).

Des salles de classe du CPNV ont été aménagées avec tout le matériel informatique nécessaire aux nouveaux apprentis. ©Carole Alkabes

Des salles de classe du CPNV ont été aménagées avec tout le matériel informatique nécessaire aux nouveaux apprentis.

Cette rentrée marque également la fin d’un long processus administratif. «Comme pour tous les projets de cette envergure, il y a des procédures administratives à respecter, et elles prennent souvent beaucoup de temps, détaille le municipal en charge des écoles, Cédric Roten. Mais malgré cela, nous avons réussi à tenir les délais et à rester dans le budget qui avait été fixé.» En tout, le bâtiment et ses alentours coûteront 10 millions de francs (8,5 millions pour l’édifice en lui-même et 1,5 million pour les abords directs de celui-ci).

 

Zone de rencontre

 

La garderie Les Trolls partage un étage entier de la nouvelle construction avec l’UAPE. Et tout semble prêt pour accueillir les plus jeunes. ©Carole Alkabes

La garderie Les Trolls partage un étage entier de la nouvelle construction avec l’UAPE. Et tout semble prêt pour accueillir les plus jeunes.

«La dernière opposition à l’aménagement extérieur et à l’accès a été retirée la semaine passée, les travaux pourront donc débuter le 4 septembre prochain en ce qui concerne les extérieurs, poursuit Cédric Roten. Plutôt qu’une route de transit, nous avons décidé d’installer, devant le bâtiment, une zone de rencontre limitée à 20km/h et dans laquelle les piétons ont toujours la priorité sur les véhicules.» Cette solution a notamment été privilégiée pour maximiser le côté sécuritaire aux abords de la nouvelle infrastructure scolaire. Une priorité pour les parents et les enseignants.

Par ailleurs, une place de jeu, en partie réservée à l’UAPE, devrait également sortir de terre, tout comme des zones de dépose et des places de parc. Ces dernières réalisations devraient être achevées dans un laps de temps de deux à trois mois, de façon à ce que tout soit finalisé avant l’arrivée des premières chutes de neige.

 

Campagne de prévention de la police

 

Dès aujourd’hui et jusqu’au 1er septembre, la Gendarmerie vaudoise et les Polices communales vaudoises invitent les usagers de la route à redoubler de vigilance, afin de protéger les enfants sur le chemin de l’école.

Dans le canton de Vaud, en 2016, 56 enfants-piétons de moins de 15 ans ont été blessés, dont 24 se trouvaient sur un passage piéton. Cette même année, au niveau Suisse, douze enfants de moins de 15 ans sont décédés sur les routes, soit près du double qu’en 2015. Ceci représente la première cause de décès accidentel chez les enfants.

C’est dans la poursuite de l’effort tant préventif que répressif coordonné par les différents acteurs qu’une nouvelle campagne de sensibilisation a lieu pour cette rentrée scolaire.

La campagne, intitulée «Roues arrêtées, enfants en sécurité», est menée par les polices en collaboration avec le Touring Club Suisse (TCS), le Fonds de sécurité routière (FSR) et le Bureau de prévention des accidents (BPA).

Enregistrer

Jean-Philippe Pressl-Wenger