Logo
Bavois va chercher son meilleur classement de l’histoire
La rage de vaincre de Meris Talovic, auteur de deux buts contre Carouge. © Gabriel Lado

Bavois va chercher son meilleur classement de l’histoire

12 juin 2021

Les hommes de Bekim Uka ont battu Etoile Carouge 3-0, samedi à domicile, et se sont ainsi adjugé la 4e place finale du championnat de Promotion League. Ils menaient déjà 3-0 à la mi-temps.

L’enjeu était plus honorifique qu’autre chose, samedi aux Peupliers. Reste que Bavois est allé chercher une magnifique 4e place finale en patron, en battant son adversaire direct et du jour Etoile Carouge sans discussions.

Une victoire qui, en plus, assure au FCB d’affronter Münsingen lors du prochain match de la qualification pour la Coupe de Suisse, qui devrait se disputer mercredi soir dans la plaine de l’Orbe. Un adversaire qui, sur le terrain cette saison, s’est révélé être le plus faible de toute la Promotion League. C’est toujours ça de pris.

Pour cette rencontre face à Carouge, Bavois a composé avec de nombreuses absences, notamment Daniel Titié et Timothie Zali, suspendus, ou encore Dilan Qela, blessé, et Mehmed Begzadic, absent. Ainsi, Meriton Iseni, habituellement joueur de la “deux”, et Misko Bozic, qui a très peu joué cette saison, se sont retrouvés titulaires.

Talovic, le pari gagné

Un onze quelque peu remanié qui n’a pas empêché ce Bavois en confiance de réaliser un très bonne performance. Et si les Carougeois ont hérité de deux bonnes occasion de but en première mi-temps, les Nord-Vaudois ont pris trois buts d’avance. Pour cela, ils ont pu compter sur Adrian Alvarez, bien sûr, auteur du 1-0 après avoir gagné son duel avec son défenseur, puis sur la bonne surprise du printemps, Meris Talovic. Le jeune attaquant s’est retrouvé à la conclusion de deux occasions bien menées, une fois en poussant simplement le cuir sur un centre parfait d’Adrian Alvarez, la seconde sur d’une splendide frappe sous la barre.

Le deuxième mi-temps a été plus rugueuse, avec quelques échanges de politesse sur le terrain et avec la tribune. Robin Enrico a réalisé quelques interventions de classe dans ses buts pour permettre à ses couleurs de conserver l’avance acquise avant le thé. Dans l’autre camp, Bavois a manqué à plusieurs reprises de saler l’addition. Anecdotique, le club vient tout simplement de boucler le meilleur championnat de son histoire sur une victoire éclatante contre une des grosses écuries de la division. A savourer!

 

Bavois – Etoile Carouge 3-0 (3-0)

Buts: 19e Alvarez 1-0; 21e et 45+1 Talovic 3-0.

Bavois: Enrico; M. Iseni, Ivanov, Bühler, Oezdemir; B. Iseni, Lo Vacco (83e Djalo), Bozic (72e Bueche); Alvarez, Talovic (65e Savic), Misic. Entraîneur: Bekim Uka.

Carouge: Chappot; Monteiro (46e Kasai), Mbaki, Sarr (79e Vanzo), Kursner; Fernandez, Baddy Dega; Correia, Chappuis (79e Alaj), Mettler; Boussaha. Entraîneur: Claudio Morelli.

Notes: les Peupliers, 167 spectateurs. Arbitrage d’Anojen Kanagasingam, qui avertit: Alvarez (27e, jeu dur), Baddy Dega (34e, antisportivité), Chappuis (59e, jeu dur), Boussaha (91e, jeu dur).

Manuel Gremion