Logo

Une brasse à quatre millions

7 mars 2018 | Edition N°2200

La Commune demande un important crédit pour rénover les infrastructures de la piscine. Une dépense nécessaire pour que les bassins restent ouverts l’année prochaine.

La Municipalité d’Orbe est dos au mur. En reprenant la dette des anciens propriétaires de la piscine en 1999, elle a hérité d’une complexe datant 1961 qui pourrait cesser toute activité dès 2019 si d’importantes rénovations ne sont pas effectuées rapidement. C’est pourquoi la Commune a demandé un crédit de 4,243 millions de francs au Conseil communal, sur la base d’une étude de rénovation menée entre 2016 et 2017. Ce montant permettrait d’assainir les bassins et de les remettre aux normes, ainsi que de changer toute l’installation de filtration. Quant à  la pataugeoire, elle serait intégralement reconstruite avec une zone ombragée sur 50% de sa surface.

Avec ces changements, le site sera non seulement conforme aux normes, mais il sera aussi possible, selon la Commune, d’économiser de l’argent sur le long terme. D’une part grâce aux nouveaux bassins en inox qui offriront un gain de temps pour le nettoyage et une durée de vie d’au moins 50 ans; d’autre part par le biais du futur système de filtration de l’eau qui devrait permettre, selon le préavis municipal, «de faire d’importantes économies d’eau et d’électricité».

Tout changer pour attirer

Pour reconquérir le public, deux nouveaux toboggans pourraient venir remplacer le tube vert vieux de 23 ans. Toutes les infrastructures de la piscine – soit les vestiaires, le restaurant et les douches – seront également rénovées. Mais un complexe flambant neuf à côté d’un camping et d’un mini-golf qui prend de l’âge, cela donnerait mauvaise image. La Commune a justement prévu le coup. C’est pourquoi elle sollicite un crédit supplémentaire de 80 000 francs pour étudier un projet global du site du Signal. Cette enveloppe s’ajouterait au crédit d’étude de 85 000 francs, accepté en 2016 par le Conseil communal pour la rénovation des bassins et des infrastructures de la piscine uniquement.

L’organe délibérant d’Orbe sera-t-il prêt à faire le grand saut et à octroyer deux crédits totalisant plus de 4,3 millions de francs? Réponse lors du prochain Conseil communal.

Christelle Maillard