Logo
Ce Bavois-là ne peut que gagner
Muet samedi dernier contre Breitenrain, Marko Misic a inscrit le 1-1 pour Bavois, mercredi contre Zurich II. © Gabriel Lado

Ce Bavois-là ne peut que gagner

9 mars 2022

Irrésistibles mercredi soir face à Zurich II, les Bavoisans se sont offert leur première victoire du deuxième tour (2-3).

Un long déplacement attendait les joueurs du FCB, mercredi, pour rattraper le premier de leurs deux matches de retard. Malgré les trois heures de car nécessaires pour affronter la relève zurichoise  sur l’un des nombreux terrains aux grillages vert pomme du Heerenschütli, les hommes de Bekim Uka ont parfaitement négocié leur entame de match, passant la majeure partie du premier quart d’heure dans le camp alémanique.

Appliqués et sérieux, les Bavoisans ont cependant connu une première alerte à la 13e minute sur corner, quand Théo Rochat devait sauver les siens du pied sur la ligne de but. Sur tous les fronts, le demi tentait sa chance moins d’une minute plus tard, mais son tir passait au-dessus de la cage adverse.

Dominateurs dans le jeu, les Rouges allaient toutefois concéder l’ouverture du score sur un contre conclu par Kedus Haile Selassie, à la 26e. Les Bavoisans n’allaient pourtant pas céder à la frustration, s’encourageant mutuellement à réagir et à ne rien lâcher. Un état d’esprit payant, puisque l’égalisation tombait une poignée de secondes plus tard, grâce à une réussite de Marko Misic.

Une belle combinaison entre Adrian Alvarez, Axel Danner et Mehmed Begzadic auraient pu permettre aux Nord-Vaudois de doubler la marque, mais l’avant-centre ne parvenait pas à cadrer son tir. Celui-ci ne manquait cependant pas son affaire trois minutes plus tard, pour permettre aux siens de regagner les vestiaires avec une longueur d’avance (2-1).

Loin de s’avouée battue, la relève zurichoise intensifiait son pressing en deuxième mi-temps. Mais après avoir concédé une défaite et un nul pour deux penalties « offerts » en deux matches, les Bavoisans étaient décidément dans un grand soir ce mercredi. Brillant sur le synthétique zurichois, Théo Rochat inscrivait ainsi le 3-1 à la 71e.

Mais les Rouges vivaient toutefois des ultimes minutes fortes en émotions: les Zurichois réduisaient le score à la 90e, sur une action qui entraînait la sortie du portier Julien Manière, touché. L’attaquant Kevin Derivaz enfilait alors les gants pour défendre les filets nord-vaudois. Bavois ne craquait cependant pas et s’adjugeait sa première victoire depuis la reprise. Un succès largement mérité.

 

Zurich II – Bavois 2-3 (1-2)

Buts: 24e Haile Selassie 1-0; 27e Misic 1-1; 36e Begzadic 1-2; 70e Rochat 1-3; 92e Janko 2-3.

Zurich: De Nitti; Hodza (68e Erdin), Wallner, Kamberi (59e Montolio), Guzzo; Frei (46e Janko), Seiler (59e Hanke), Rodriguez, Morina; Bajrami (59e Buschman-Dormond), Haile Selassie. Entraîneur: Genesio Colatrella.

Bavois: Manière; Danner, Dangubic, Bühler, Zeneli; Kilinc (56e B. Iseni), Ivanov, Rochat (73e Qela); Alvarez (82e Bueche), Begzadic (82e Derivaz), Misic (56e Talovic). Entraîneur : Bekim Uka.

Notes: Heerenschürli, 72 spectateurs. Avertissements à Misic (24e, jeu dur), Wallner (32e, simulation), Morina (43e, jeu dur), B. Iseni (62e, jeu dur) et Zeneli (79e, jeu dur). Expulsion: Wallner (67e, jeu dur, deuxième avertissement).

Muriel Ambühl