Logo

De belles prises au bout de l’hameçon

15 janvier 2018 | Edition N°2163

Yverdon-les-Bains – Le traditionnel concours d’ouverture des pêcheurs de l’Ecaille a réuni une quinzaine d’amateurs et professionnels sur le lac de Neuchâtel.

Johann Maulaz et Georges, son papa, vainqueurs de ce premier concours de l’année. ©Roger Juillerat

Johann Maulaz et Georges, son papa, vainqueurs de ce premier concours de l’année.

Georges Maulaz et son fils Johann ont remporté, samedi dernier, le concours d’ouverture de la société des pêcheurs de l’Ecaille. Ils ont ramené deux truites totalisant 3,4 kilos et un brochet de 3,6 kilos, qui leur ont rapporté 1350 points. Enrique Garcia a pris la 2e place avec sa femme Cristina, en sortant la plus grosse truite de la journée, d’un poids de 3,8 kg. Et la 3e place a été enlevée par le président Pascal Romerio, un habitué du podium, avec trois truites pour un total de 3,4 kg, alors que les frères Philippe et Kevin Amman ont pris respectivement les 4e (2,9 kg) et 5e places (2,8 kg).

La bise était au rendez-vous, mais elle n’a pas empêché une quinzaine de pêcheurs de se lancer dans un triangle compris entre Concise, Yvonand et Yverdon-les-Bains. Au total, ils ont ramené treize truites et douze brochets pour un poids total de 26 kilos. «Quand le soleil s’est levé, il faisait tout de suite plus chaud et nous avons cuit le repas de midi sur notre bateau», relevait Fernand Bachmann, au retour de la pêche avec son ami Raphaël Charrière.

Quelques-uns des pêcheurs avec leurs belles prises, de g. À dr.: Pascal Romerio (président), Jean-Claude Dran, Kevin Amman, Laurent Margot et Georges Maulaz. Ce dernier a, d’ailleurs, été le vainqueur du concours avec son fils Johann Maulaz. ©Roger Juillerat

Quelques-uns des pêcheurs avec leurs belles prises, de g. À dr.: Pascal Romerio (président), Jean-Claude Dran, Kevin Amman, Laurent Margot et Georges Maulaz. Ce dernier a, d’ailleurs, été le vainqueur du concours avec son fils Johann Maulaz.

Patrick Hippenmeyer a procédé à la pesée devant la cabane des Prés-du-Lac, au bord de la Thièle, à Yverdon-les-Bains, de 16h à 16h30, en présence du garde-pêche Patrick Porchet, qui a procédé aux contrôles d’usage de cette journée d’ouverture.

En soirée, une bonne septantaine de personnes se sont retrouvées à l’apéro préparé par Jean- Luc et Geneviève Martin, puis autour de la «cornettes party» de la famille Pawicki, accompagnée des saucisses et salades apportées par les membres.

 

Le mot du vainqueur

 

Le départ de la pesée par Patrick Hippenmeyer (à dr.), au bord de la Thièle, à Yverdon-les-Bains. Enrique Garcia (au centre) a pêché, avec sa femme Cristina, la plus grosse truite (3,8 kg) de la journée. ©Roger Juillerat

Le départ de la pesée par Patrick Hippenmeyer (à dr.), au bord de la Thièle, à Yverdon-les-Bains. Enrique Garcia (au centre) a pêché, avec sa femme Cristina, la plus grosse truite (3,8 kg) de la journée.

«Ce concours est avant tout un moyen de nous retrouver ensemble», relève l’Yverdonnois Georges Maulaz, 62 ans, tout heureux de sa belle victoire aux cotés de son fils Johann, 35 ans.

«J’ai déjà gagné ce concours à une reprise, et je suis arrivé beaucoup de fois à la deuxième place», souligne Georges Maulaz, qui pêche depuis plus de 25 ans. Sa prise record ? Un brochet qui pesait environ 13 kilos.

Même si Johann s’intéresse plutôt à tout ce qui a trait à la voile et à la haute mer, il rejoint volontiers son père sur le lac pour une bonne partie de pêche.

Roger Juillerat