Logo

Des débuts réussis pour Yverdon Sport

10 août 2012

Football – 1re ligue promotion – En venant à bout d’un FC Sion II bien renforcé de joueurs de la «une», l’équipe de Gabet Chapuisat a montré qu’elle avait du caractère.

Dadie Mayila, en blanc, effectue un gros travail à mi-terrain.

Le ton a été donné d’entrée: on jouera un football de qualité en 1re ligue promotion. Le premier match de l’histoire de la nouvelle troisième division helvétique, entre Yverdon Sport et Sion II, a été de très bonne facture, en dépit de l’absence de but inscrit dans le cours du jeu. Les supporters yverdonnois n’en feront pas tout un fromage, puisque l’Espagnol Javier Henares a malgré tout donné la victoire à son équipe en transformant proprement un penalty consécutif à une faute sur le très bon Wilfried Loizeau.

Oui, Yverdon Sport a gagné. Et pas contre n’importe qui: au coup d’envoi, ce ne sont pas moins de six joueurs contingentés dans la première équipe du FC Sion qui étaient alignés. Mais l’organisation déjà bien en place des Nord-Vaudois, les parades décisives de Dany Da Silva et un brin de chance (Max Veloso a tiré sur la transversale) auront eu raison des velléités offensives adverses.

Fickentscher au top

«Nous avons affronté une grosse pointure et mes joueurs ont montré beaucoup de caractère», relevait, au terme de la partie, Gabet Chapuisat, satisfait de la performance de ses hommes. Pour autant, tout au long de la première mi-temps, la partie aurait pu tourner d’un côté comme de l’autre. Aux occasions sédunoises (5e, 21e, 44e), les Nord-Vaudois ont répondu par des assauts bien menés, mais contrecarrés par un Kevin Fickentscher aussi inspiré que son homologue yverdonnois. Ainsi, la doublure d’Andris Vanins s’est montré impériale sur un coup-franc botté par le spécialiste Nacim Abdelali (23e), comme, trois minutes plus tard, sur un tir lointain armé par Stevo Gasic.

La seconde période, plaisante à suivre, a toutefois été ponctuée de moins de chances de marquer, au-delà du but inscrit par Javier Henares. Les Sédunois auraient certes pu égaliser suite à un ultime joli mouvement à la 86e, mais Yverdon Sport tenait son match.

Le club de la Cité thermale aborde son championnat prudemment, conscient que son budget serré peut être un frein aux ambitions sportives. Mais au final, c’est bien la réalité du terrain qui fait foi et l’équipe n’y a montré aucune complexe, devenant, pour 24 heures (tous les autres matches se jouaient le lendemain), le premier leader de l’histoire de la 1re ligue promotion.

 

Match sous protêt

Le FC Sion a demandé à ce que la partie soit jouée sous protêt, à cause de la présence de Dany Da Silva sur la pelouse. Le gardien yverdonnois avait été expulsé vendredi dernier, lors du match préliminaire de la Coupe suisse perdu par YS contre Etoile Carouge aux tirs au but, mais le club nord-vaudois s’est vu officiellement notifié la suspension, pour deux parties, de… Mehdi Benhaddouche! Ce dernier a donc assisté au match des tribunes. Affaire à suivre.

 

Yverdon Sport – Sion II 1-0 (0-0)
But: 54e Henares, pen. 1-0.
Yverdon: Da Silva; Monteiro, Conesa, Rossé, Ciavardini; Mayila; Abdelali, Loizeau, Gasic; Gashi (86e Martini), Henares. Entraîneur: Gabet Chapuisat.
Sion II: Fickentscher; Sauthier, Lacroix, Goncalves, Micic (80e Follonier); Adao, Basha; Kolloli (63e Karlen), Veloso, Melo (63e Mbondi); Chatton. Entraîneur: Frédéric Chassot.
Notes: Stade Municipal, 680 spectateurs. Arbitrage de Fabian Schmid, qui avertit Adao (39e, jeu dangereux), Henares (40e, jeu dur) et Rossé (52e, main). Yverdon sans Douillard (blessé), Xaysensourinthone et Mobulu (pas qualifiés), Chioda et Benhaddouche (suspendus).
Lionel Pittet