Logo

Des vignerons nord-vaudois primés sur la Riviera

8 juillet 2016 | Edition N°1781

Montreux – Deux caves des Côtes de l’Orbe et un propriétaire-encaveur de l’appellation Bonvillars ont été récompensés, mercredi après-midi, pour la qualité de leur travail dans le cadre de la Sélection des vins vaudois. S’ils relativisent la valeur des résultats, tous relèvent l’importance de participer à ce type d’événement pour l’image des acteurs viticoles du nord du canton.

De g. à dr.: Patrick Keller (Cave des 13 Coteaux), Benjamin Morel (Cave du Château de Valeyres), Eric Schopfer (domaine Le Champagnoux, appellation Bonvillars) et Olivier Chautems, secrétaire du comité de promotion des Côtes de l’Orbe. © Ludovic Pillonel

De g. à dr.: Patrick Keller (Cave des 13 Coteaux), Benjamin Morel (Cave du Château de Valeyres), Eric Schopfer (domaine Le Champagnoux, appellation Bonvillars) et Olivier Chautems, secrétaire du comité de promotion des Côtes de l’Orbe.

Les lauréats de la Sélection des vins vaudois 2016 se sont réunis, mercredi après-midi, au Grand Hôtel Suisse-Majestic de Montreux. Ce concours, auquel 300 vignerons du canton ont participé, a débouché sur l’octroi de 162 médailles d’or; un résultat exceptionnel, à l’image du millésime 2015. L’Office des vins vaudois (OVV) a distribué 35 trophées et deux prix spéciaux aux producteurs des vins les mieux notés par le jury de professionnels (sommeliers, oenologues et personnalités issues du monde de l’hôtellerie et de la restauration) chargé de les évaluer.

Olivier Chautems, secrétaire du comité de promotion des Côtes de l’Orbe. © Ludovic Pillonel

Olivier Chautems, secrétaire du comité de promotion des Côtes de l’Orbe.

Amiyna Farouque, gagnante du prix du public UBS 2015 lors des Montreux Jazz Competitions, a pris en charge l’animation musicale de l’événement et a remis les distinctions, en compagnie de Pierre Keller, président de l’OVV. Ce dernier s’est fendu, au préalable, d’un discours ironisant sur la multiplication des concours dans le milieu, en suggérant de mettre en place un «Mondial de la piquette». Il a, toutefois, tenu à «féliciter les vignerons ayant pris part à cette sélection. Elle vaut ce qu’elle vaut, mais il est clair que cela fait toujours plaisir d’être dans le haut du panier», a-t-il déclaré.

Appelé à trois reprises sur la scène -un succès sans précédent-, Benjamin Morel n’en restait, d’ailleurs, pas moins lucide sur la valeur de ses consécrations. «Ce type d’événement est une photographie de divers vins (ndrl: 904 échantillons ont été présentés cette année) prise par certaines personnes à un moment donné», a-t-il indiqué, avant d’aller proposer, comme ses collègues, ses crus à la dégustation sur la terrasse de l’hôtel de luxe.

Patrick Keller, directeur de la Cave des 13 Coteaux, au service. © Ludovic Pillonel

Patrick Keller, directeur de la Cave des 13 Coteaux, au service.

Olivier Chautems, actif depuis de nombreuses années dans la promotion des Côtes de l’Orbe, relevait, quant à lui, l’importance pour son appellation de faire parler d’elle dans le cadre d’événements comme la Sélection vaudoise. «Les vins médaillés et primés sont servis lors des manifestations de l’OVV», a-t-il ajouté.

La bonne image conférée à la région viticole par l’obtention de tels prix est aussi un argument servi par Eric Schopfer. Habitué, comme les autres Nord-Vaudois primés, à ce concours, le vigneron de Champagne apprécie, comme eux, de pouvoir se mesurer à ses homologues du canton. Sa première place, devant des caves réputées, prouve, à ses yeux, la très bonne qualité de son produit et créer une émulation au sein de l’appellation.

Eric Schopfer ne vise, cependant, pas de retombées commerciales à travers cette opération. Si une médaille est un atout quand il s’agit de présenter un vin, le goût restera toujours le critère qui convaincra le client de l’acheter ou non.

Eric Schopfer représentait l’appellation Bonvillars. © Ludovic Pillonel

Eric Schopfer représentait l’appellation Bonvillars.

Patrick Keller, directeur de la Cave des 13 Coteaux, à Arnex-sur-Orbe, se fie aux résultats obtenus sur plusieurs années pour tirer des conclusions sur la qualité de ses produits. Il s’appuie sur le rapport détaillé fourni par le jury d’experts pour améliorer ses vins.

De l’avis des représentants régionaux rencontrés, la réputation des crus du nord du canton s’est nettement améliorée dans le milieu et auprès du public, même si l’expérience vécue, mercredi, par Benjamin Morel montre que leur notoriété laisse encore parfois à désirer: «Nous restons assez exotiques dans ce genre d’événement. Les gens étaient interpellés lorsqu’ils ont dégusté mes vins. J’ai dû leur expliquer où se trouvent Valeyres-sous-Rances et la région viticole des Côtes de l’Orbe», observe ce dernier.

Partenariat profitable

L’Office des vins vaudois est partenaire, depuis quatre ans, du Montreux Jazz Festival, dont la 50e édition se déroule actuellement. L’OVV a, ainsi, l’opportunité d’écouler, chaque année, 30 000 bouteilles par ce biais.

Vins régionaux primés

Catégorie vins rosés et blancs de noirs:

Les Cicadelles, 2015, Cave des 13 Coteaux (Côtes de l’Orbe): 1er prix ex-aequo, avec 91 points sur 100.

Catégorie Gamay:

Cuvée Origine, 2015, Cave du Château de Valeyres (Côtes de l’Orbe): 2e prix, avec 91,4 points.

Catégorie Pinot Noir:

La Cuvée du Baron, 2015, Cave du Château de Valeyres (Côtes de l’Orbe): 3e prix, avec 91 points.

Catégorie assemblages cépages rouges:

Le Courson, 2015, Cave du Château de Valeyres (Côtes de l’Orbe): 1e prix, avec 92,6 points.

Catégorie vins liquoreux:

Solaris, 2013, Le Champagnoux (Bonvillars): 1e prix ex-aequo, avec 92,2 points.

Ludovic Pillonel