Logo

Deux sœurs et leur lot de passions

11 janvier 2018 | Edition N°2161

Ski de fond – Noélie et Ophélie Brandt cumulent les résultats probants sur les lattes. Les sœurs d’Yvonand ne se limitent pourtant pas à la seul pratique de la discipline nordique, puisqu’elles ont touché à presque tout depuis leur enfance. Rencontre.

Emmenées par leurs parents, Ophélie Brandt (à g.) et Noélie ne comptent pas les kilomètres lorsqu’il s’agit d’aller s’entraîner à ski de fond. La neige ne tient jamais longtemps à Yvonand... ©Michel Duperrex

Emmenées par leurs parents, Ophélie Brandt (à g.) et Noélie ne comptent pas les kilomètres lorsqu’il s’agit d’aller s’entraîner à ski de fond. La neige ne tient jamais longtemps à Yvonand…

La première est du genre à intérioriser, la seconde nettement plus expansive, mais toutes deux sont mues par la même passion. Celle, dévorante, du sport. Normal, sachant que la maman, Carine, a été championne de Suisse de judo et officie en tant que maîtresse d’éducation physique ; que le papa, Gérald, est un ancien athlète de combiné nordique et qu’il porte la casquette de délégué technique à Swiss- Ski ; et que les grands-parents ont également été des sportifs accomplis. Noélie et Ophélie Brandt son littéralement tombées dans la marmite.

A respectivement 14 et 11 ans, les soeurs d’Yvonand cumulent les bons résultats dans leurs disciplines de coeur, le ski de fond pour l’aînée, le twirling et la discipline nordique pour la cadette (lire encadré ci-dessous). Oh, avant de choisir, elles ont presque touché à tout : la gymnastique, le judo, le handball, l’athlétisme, le triathlon (qu’elles pratiquent toujours) et, pour Noélie, même le patinage artistique. «A vrai dire, je n’aurais jamais pensé qu’elles opteraient pour le ski de fond», lance, tout sourire, la maman des deux championnes. C’est sûr qu’en habitant un village lacustre en plaine, il y avait plus évident…

 

Les JOJ dans le viseur

 

Mais voilà, la passion, ça ne se commande pas. Noélie Brandt s’est définitivement entichée pour la discipline de glisse lorsqu’elle a intégré le cadre romand. Un choix judicieux, compte tenu de ses performances, même si elle est par conséquent contrainte de souvent s’entraîner seule, en suivant les plans préparés par son coach. Une décision qui requiert, par ailleurs, beaucoup d’efforts et d’organisation. Ce que cette cartésienne -elle analyse et réfléchit beaucoup- assume avec classe : après ses cours, l’écolière jongle entre les sessions de triathlon et de ski de fond (ou roulettes), aux Rasses ou parfois jusqu’à Im Fang (La Villette), petit village de la Jogne, en Gruyère, où se situe son ski-club. «Heureusement, la direction des écoles d’Yvonand la soutient en lui octroyant des libertés», souligne sa maman, reconnaissante.

Des efforts qui ne sont pas anodins. Dans une année et demie, à l’âge du gymnase, la grande soeur espère intégrer l’une des structures de Swiss-Ski à Engelberg ou Davos. «Avec l’ambition de pouvoir, en 2020, disputer les Jeux olympiques de la jeunesse de Lausanne», glisse la jeune fondeuse, qui skierait alors à la vallée de Joux.

Cet hiver, Noélie Brandt, la persévérante, aimerait pouvoir se frotter au niveau international, en se qualifiant pour des épreuves de Coupe des Alpes. Ce qui constituerait un premier pas vers son rêve olympique.

En ce qui concerne la benjamine, le programme quotidien est du même acabit, avec la variable twirling à ajouter. Pour l’heure, la discipline artistique -elle fait partie des cadres nationaux a sa préférence. «Je sais bien que je vais bientôt devoir trancher», lâche Ophélie Brandt, la battante, véritable pile électrique, tout juste rentrée d’un camp d’entraînement à Annecy. Dans tous les cas, le sport ressortira vainqueur.

 

Carte de visite

Noélie Brandt. ©Michel Duperrex

Noélie Brandt.

Nom : Noélie Brandt.

Age : 14 ans.

Domicile : Yvonand.

Sport principal : ski de fond (SC Im Fang).

Autres activités : triathlon (Tryverdon), poterie.

Palmarès récent : championne romande, vainqueur de la Coupe romande, vainqueur de la finale XX (ski-cross) nationale et 3e des Championnats de Suisse en ski de fond (M14), l’hiver dernier.

Ophélie Brandt. ©Michel Duperrex

Ophélie Brandt.

Nom : Ophélie Brandt.

Age : 11 ans.

Domicile : Yvonand.

Sports principaux : twirling (TC Nord vaudois) et ski de fond (SC Im Fang).

Autre activité : triathlon (Tryverdon).

Palmarès récent : vice-championne de Suisse en duo et 2e de la Coupe suisse solo en twirling (minimes), en 2017 ; vice-championne romande et 3e de la Coupe romande de ski de fond M12, l’hiver dernier.

Manuel Gremion