Logo

Un festival de buts pour YS

21 août 2017 | Edition N°2063

Football – Promotion league – Les hommes d’Anthony Braizat ont fessé United Zurich (6-1) et pointent dorénavant à la 3e place du classement. Une excellente performance d’ensemble et trois buts inscrits par Djibril Cissé.

Le buteur français a marqué à trois reprises face à United Zurich, samedi, et a propulsé Yverdon Sport vers une large victoire (6-1) et la 3e place du classement. ©Michel Duvoisin

Le buteur français a marqué à trois reprises face à United Zurich, samedi, et a propulsé Yverdon Sport vers une large victoire (6-1) et la 3e place du classement.

Après sa probante victoire trois jours plus tôt à Nyon, Yverdon Sport a démontré, samedi dernier, qu’il avait les moyens de jouer les premiers rôles cette saison dans le championnat de Promotion League. Même si son adversaire zurichois n’avait pas vraiment la carrure pour rivaliser, la manière avec laquelle les Yverdonnois ont rapidement pris les affaires en main et ont largement dominé les opérations prouve qu’ils sont bien décidés à figurer dans le haut du tableau.

D’ailleurs, les hommes d’Anthony Braizat pointent désormais à la 3e place du classement et la joie qu’ils ont laissé éclater après la dernière réussite de David Marazzi prouve qu’ils forment un groupe uni qui fait plaisir à voir jouer. Alan Eleouet a ouvert la marque à la suite d’une grosse bévue de la défense zurichoise, qui a mal renvoyé un ballon dont il a su profiter. Le petit et puissant attaquant dribbleur a aussi adressé un court et joli centre lifté pour le 2-0 (15e), qui a permis à Djibril Cissé de retrouver le chemin des filets après deux rencontres durant lesquelles il était resté muet.

Un Cissé qui a ensuite transformé un penalty dont il a le secret, avant de signer son «hat-trick» en récupérant un ballon qu’Adriano De Pierro venait de placer de la tête sur la transversale. Six buts de toute beauté, donc, en rajoutant encore celui de Ngindu, qui s’est bien enfoncé dans la défense adverse, consécutivement à une action collective bien menée par ses coéquipiers.

 

Fin du match à dix

 

Certes, l’opposition zurichoise n’était pas très efficace, puisqu’il a fallu attendre vingt bonnes minutes pour que les visiteurs passent enfin le milieu du terrain, et encore, sans vraiment se montrer dangereux. Car, et compte tenu de la domination écrasante d’YS, la défense locale a joué très haut et n’a jamais rien laissé passer. Avec un 4-0 acquis après la première mi-temps, les hommes d’Anthony Braizat ont baissé le ton lors de la seconde. Ayant déjà fait leurs trois changements, ils ont même fini le match à dix, puisque François Marque a dû sortir en boitant à la 82e. Ce qui n’a pas empêché les pensionnaires du Stade municipal de se créer encore trois belles occasions et, surtout, de marquer leur sixième réalisation par un David Marazzi qui voulait absolument son but.

 

Cap sur le synthé’ de Breitenrain

 

«C’était le deuxième match en quatre jours et la détermination a logiquement baissé en seconde période, soulignait Anthony Braizat au terme de la rencontre. On va maintenant mettre les choses en place pour se rendre à Breitenrain. Et comme ils ont un terrain synthétique, on va s’entraîner deux fois cette semaine sur cette même surface.»

«Nous avons pris cette partie au sérieux. Il était important de faire une bonne entame, relevait de son côté Adriano De Pierro. Cela a été le cas et a permis de nous mettre rapidement à l’abri avec quatre buts d’avance. J’espère maintenant que nous allons pouvoir continuer sur notre lancée samedi prochain.»

 

Yverdon Sport – United Zurich 6-1 (4-0)

 

Buts : 7e Eleouet 1-0 ; 15e, 33e, pen., et 43e Cissé 4-0 ; 56e Simao 4-1 ; 68e Ngindu 5-1 ; 93e Marazzi 6-1.

Yverdon : D. Da Silva ; Ngindu, De Pierro, Marque, Tavares (Cazzaniga); Deschenaux (61e Lahiouel), Chappuis (70e Rauti), Lusuena ; Eleouet, Marazzi, Cissé. Entraîneur : Anthony Braizat.

United Zurich : Anicic ; Kaliqi, Milani, Mäder, Lacroce ; Miljkovic (78e Biba), Moubandje, Kassem, Stefanovic ; Gasane (66e dos Santos), Amankwa (46e Simao). Entraîneur : Andy Ladner.

Notes : Stade municipal, 978 spectateurs. Arbitrage de Sven Wolfensberger, qui avertit Gasane (52e), Kassem (65e), Eleouet (72e) et Lahiouel (88e), tous pour jeu dur. Yverdon Sport sans Rushenguziminega (suspendu) et Gudit (blessé).

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Roger Juillerat