Logo

Francis Jaunin s’en va avec effet immédiat

31 octobre 2012

Le syndic de Thierrens, «déçu et écoeuré», a démissionné au lendemain de sa non-élection à la Municipalité de Montanaire. La nouvelle commune du Jorat se fera sans celui qui avait été un des moteurs de sa création.

Marcel Vulliens, Etienne Perrin, François Cuany et Jean-Luc Pidoux entourent le désormais ancien syndic Francis Jaunin (au centre).

«Vous, ainsi que tous vos petits copains du Conseil et d’ailleurs, vous avez vite oublié mon engagement sans retenue pour faire vivre cette commune, ainsi que la future Montanaire!» Francis Jaunin a pris son temps, calmement, pour écrire le fond de sa pensée au président du Conseil communal de Thierrens, le lendemain de son échec dans la course à la Municipalité de Montanaire.

Battu (au deuxième tour) par Jean-Michel Pidoux, fils de l’ancien député Pierre-André Pidoux et conseiller communal, le syndic de Thierrens, «écoeuré», a démissionné avec effet immédiat, s’estimant victime d’une «menée bien orchestrée» contre sa candidature. «Attention, je ne suis pas écoeuré par le fait d’avoir été battu! Il faut accepter cela en politique, ce sont les règles du jeu. Si je n’avais pas été élu lors d’une élection pour une nouvelle législature, j’aurais terminé mon mandat. Mais là, je ne peux pas être hypocrite et continuer à travailler jusqu’à la fin de l’année pour préparer l’avenir en sachant que je n’en fais pas partie. Je déplore clairement le manque de soutien dont j’ai été victime. Je ne suis pas indispensable, mais j’aurais pu apporter mes compétences à cette nouvelle commune, je voulais l’accompagner dans cette transition qui ne sera pas évidente!»

Un départ la tête haute

Montanaire va en effet naître le 1er janvier prochain et cette nouvelle commune ne pourra pas bénéficier, c’est un fait, des aptitudes de celui qui a été un des moteurs du processus de fusion et qui était fortement pressenti pour assumer la délicate fonction de syndic. La charge semblait en effet taillée sur mesure pour le syndic de Thierrens, désormais à la retraite, municipal depuis dix ans et syndic depuis un peu plus de quatre ans: «Je voulais juste bien lancer cette nouvelle commune, effectuer une législature et me retirer avec le sentiment du devoir accompli. Ce ne sera pas le cas, mais je pars quand même la tête haute, fier du travail accompli à Thierrens.»

Un regret pour l’ancien syndic? «Oui, quelques-uns… Je suis triste de ne plus siéger dans ces comités stratégiques que sont l’UCV et à la FAJE, car je me suis toujours impliqué pour ma région, au sens large. Je suis un des seuls à avoir toujours défendu cette région! Ai-je bien communiqué? Mon message est-il bien passé? Sans doute que non. Ce sont des reproches que je peux me faire, mais je suis bien dans ma peau.»

L’avenir proche? «Je vais en profiter pour passer du temps en famille, et m’occuper des sept tutelles que je gère avec plaisir, et je compte aussi bien descendre à Marseille en novembre, voir un ou deux matches», envisage ce grand supporter de l’OM. Le football et la politique, deux mondes différents, mais deux mondes pouvant se révéler cruels. Un point commun entre ces deux mondes? Ils peuvent, parfois, manquer de mémoire et de reconnaissance envers ceux qui les ont servis.

 

Le dernier syndic de Thierrens

Le poste de Francis Jaunin à la Municipalité ne sera pas repourvu, Montanaire entrant en vigueur le 1er janvier 2013. Les deux mois restants seront donc assurés par les quatre municipaux actuels, François Cuany, vice-syndic, devenant syndic ad interim. La nouvelle Municipalité comptera un représentant par commune (voir ci-dessous).

 

La Municipalité de Montanaire

Chanéaz: Claude-Alain Cornu (syndic actuel)

Chapelle: Nathalie Jaton (municipale actuelle)

Correvon: Thierry Devallonné (municipal actuel)

Denezy: Anne-Claire Gilliéron (syndique actuelle)

Martherenges: Yves-Alain Bigler (municipal actuel)

Neyruz: Michel Rosset (municipal actuel)

Peyres-Possens: Véronique Gilliard (syndique actuelle)

Saint-Cierges: Jean-Marc Freymond (conseiller général)

Thierrens: Jean-Michel Pidoux (conseiller communal actuel)

 

Syndic: Véronique Gilliard (élue tacitement)

Timothée Guillemin