Logo

Le futur quartier «Longemale» verra le jour

13 décembre 2017 | Edition N°2144

Pomy – Le Conseil général a accepté un plan partiel d’affectation qui accueillera 260 habitants d’ici à 2021. Ce projet s’inscrit dans la volonté de la Commune de promouvoir le développement durable et la mixité sociale.

Les trois îlots de bâtiments se verront octroyer une surface de 100 m2 pour des locaux communautaires. ©Dolci Architectes

Les trois îlots de bâtiments se verront octroyer une surface de 100 m2 pour des locaux communautaires.

Les membres du Conseil général de Pomy ont accepté, à une large majorité, le plan partiel d’affectation (PPA) «Longemale», lundi dernier. Cette parcelle de 18 500 m2 accueillera 130 logements, d’ici à 2021. Ce vaste projet s’inscrit dans le cadre de l’agglomération yverdonnoise AggloY, qui ne cesse de se développer et d’attirer de nouveaux résidents.

Situé à proximité du centre de formation professionnelle spécialisée ORIF, ce futur quartier est «idéal» selon le syndic du village Yves Pellaux. «Il bénéficie d’une desserte de transports publics intéressante et il est propice à la mobilité douce», poursuit l’édile.

 

Qualité urbaine durable

 

Yves Pellaux, syndic du village, se réjouit d’accueillir 130 logements sur ce terrain, d’ici à 2021. ©Michel Duperrex

Yves Pellaux, syndic du village, se réjouit d’accueillir 130 logements sur ce terrain, d’ici à 2021.

La Commune a acquis cette parcelle en 2009 et a fait appel au bureau d’architectes Dolci, à Yverdon-les-Bains, pour réaliser le projet, qui a été soumis à l’enquête publique en juin dernier. A la suite de deux séances de conciliation avec les deux opposants au PPA, ces derniers se sont rétractés.

Ce futur quartier -quelque 260 habitants sont attendus s’inscrit dans la volonté de la Commune de répondre aux exigences du développement durable tout en promouvant la mixité sociale. «Des familles, des étudiants, mais aussi des personnes âgées pourront loger dans ces appartements, affirme Yves Pellaux. De plus, les rez-de-chaussée seront occupés par des petits commerces.» Des patios, des espaces publics et des aires de stationnement extérieures, ainsi qu’un parking souterrain seront aménagés.

Pour faire face à cette future augmentation de la population, la Commune prévoit également d’agrandir son collège. Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’Association scolaire intercommunale d’Yvonand et environs.

Le PPA «Longemale» sera affecté en zone d’habitation de moyenne densité. Pour compenser cette perte, une zone d’utilité publique qui longe le cimetière sera, quant à elle, modifiée en zone agricole. Le dossier sera prochainement déposé devant le Conseil d’Etat. Les premiers bâtiments pourraient voir le jour d’ici à 2021.

Enregistrer

Valérie Beauverd