Logo

Grandson fait un pas de plus vers la transition écologique

1 octobre 2020

Politique – Le Conseil communal a accepté, après un long débat, de se doter d’un fonds pour le développement durable et d’un règlement d’application.

En analysant rapidement les dix thèmes pour agir proposés par le Canton aux communes, Grandson s’est rendue compte que de nombreuses actions de développement durable sont déjà menées soit par la commune, soit par ses concitoyens. “Toutefois, comme M.Jourdain de Molière faisait de la prose sans le savoir, l’objectif d’inscrire les actions quotidiennes ou les grands projets dans le cadre du développement durable n’est pas formulé de manière explicite”, relevait la Municipalité dans son préavis. C’est donc ce qu’elle s’est attelée à faire.

En effet, sur la base d’une motion acceptée en juin 2019 par le Conseil communal, l’Exécutif a réfléchi à un moyen de créer un fonds pour le développement durable ainsi qu’un règlement d’application.

Après avoir longuement et vivement débattu du projet ce jeudi soir, l’organe délibérant a fini par accepter l’option retenue par la Municipalité, à savoir une taxe communale. Celle se calcuera sur la base de la consommation électrique.

Ainsi, tous les Grandsonnois verseront 0,3 centime par kilowattheure consommé. Concrètement, cela se traduira, pour un ménage moyen de quatre personnes, par une taxe oscillant entre neuf et douze francs par année. Cette participation devrait permettre de récolter 43 000 francs, selon la consommation d’électricité enregistrée en 2019 sur le territoire communal.

L’argent perçu sera ensuite redistribué à la population pour tout projet allant dans le sens d’un développement durable.

Christelle Maillard