Logo

Il reste quand même encore un joker au HC Yverdon-les-Bains

18 février 2013

Hockey – 1re ligue – Nettement battus 6-1 dans le Jura, les Yverdonnois devront absolument s’imposer demain à domicile s’ils veulent poursuivre l’aventure des playoffs. Machacka avait pourtant ouvert les feux à 3 contre 5.

Les Jurassiens ont encore une fois réussi à percer la défense, mais le gardien Moritz Pfäffli va, cette fois, pouvoir s’interposer.

Le score est certes un peu sévère, mais la victoire des Francs-Montagnards ne se discute pas. Pourtant, le HC Yverdon a disputé un bon premier tiers et a même réussi à marquer au début du deuxième, alors qu’il évoluait à 3 contre 5. Les Jurassiens ont fait une mauvaise passe dans l’organisation de leur power-play et Ken Machacka a réussi à récupérer le puck pour s’en aller seul au but et tromper Hentzi.

C’était l’euphorie dans le camp yverdonnois. Mais ces derniers se sont malheureusement un peu déconcentrés et ont ainsi permis à David Vaucher, bien servi par son frère Morgan, de revenir immédiatement au score. Ne trouvant plus ses marques, manquant de discipline et multipliant les maladresses en défense, ainsi qu’à la relance, le HCY a ensuite sombré en l’espace de six minutes, sans que son gardien Moritz Pfäffli n’en soit responsable. «Nous n’étions plus là, reconnaissait Bryan Vancleemput à l’issue de la rencontre. Nous étions trop tard sur les pucks et nos adversaires ont réussi à dérouler leur machine pour se montrer bien meilleurs que nous. Dommage, car nous avions plutôt bien débuté ce match.»

Au début de la troisième période, Franches-Montagnes a encore tapé une fois sur le clou grâce à Jonas Braichet, le meilleur homme sur la glace samedi soir avec les Vaucher et Rothenmund. Côté yverdonnois, en plus du gardien, on mettra quand même une mention à la ligne d’attaque formée d’Yvann Bellido, très combatif, Maël Campanile et Antoine Chabloz, qui ont réussi quelques bonnes combinaisons et auraient bien mérité un petit but.

Quatrième match demain

«On leur a fait deux cadeaux après notre ouverture de la marque et on a été trop naïfs et beaucoup trop tendres durant toute la deuxième période, relevait l’entraîneur Marc Gaudreault. Dès lors, nous devrons nous surpasser mardi soir si on veut faire trébucher cette équipe, qui réussit toujours quelque chose dès qu’on lui laisse la moindre occasion. Nous devons encore y croire et pourquoi pas réussir à revenir à 2-2 dans ces playoffs, ce qui nous permettrait de disputer une cinquième confrontation ici.»

Reste maintenant à souhaiter que le public se déplace en nombre pour cette rencontre de demain soir et vienne soutenir un HC Yverdon qui a fait une bonne deuxième partie de saison et a encore les moyens de réussir un bon coup…

 

HC Franches-Montagnes – HC Yverdon 6-1 (0-0 5-1 1-0)

Buts: 21e Machacka (3c5) 0-1; 22e D. Vaucher (M. Vaucher, N. Boillat/5c4) 1-1; 29e D. Vaucher (Maillat) 2-1; 31e Maillat (Rothenmund, Braichet) 3-1; 33e M. Vaucher 4-1; 37e Braichet (Rothenmund, Membrez/5c4) 5-1; 41e Braichet (Rothenmund, Maillat/5c4) 6-1.

Franches: Hentzi; Bangerter, Tomat; M. Vaucher, D. Vaucher, N. Boillat; Bertrand, Membrez; Braichet, Rothenmund, Maillat; T. Boillat, Taillard; Loichat, Schneider, Schluchter; Gygax, Gigon. Entraîneur: Martin Bergeron.

Yverdon: Pfäffli; Machacka, Reidick; Bonzon, Giacomotti, T. Berthoud; Müller, Ermacora; Campanile, Chabloz, Bellido; Albertoni, Betschart; Vancleemput, Tinguely, Christinaz; Bochsler. Entraîneur: Marc Gaudreault.

Notes: Centre de loisirs de Saignelégier, 180 spectateurs. Arbitre: Siméon Pilecki. Pénalités: 5×2’ contre Franches-Montagnes; 7×2’ contre le HCY, qui joue sans Da Costa (avec Le Mouret), Barroso (malade) et Bryan Berthoud (au repos).

 

Roger Juillerat