Logo

Insalubre, le passage va être assaini

12 septembre 2017 | Edition N°2079

Yverdon-les-Bains – Le tunnel souterrain reliant la voie 2 et le parking P+R va faire l’objet d’une restauration de la part des CFF, qui déplorent les nombreux actes de vandalisme qui ont lieu dans cet endroit de la gare.

Au bout de la voie 2, le passage mène au parking P+R. ©Michel Duperrex

Au bout de la voie 2, le passage mène au parking P+R.

«C’est insoutenable», s’exclame Annie Delessert, utilisatrice quotidienne de la gare d’Yverdon-les-Bains. «Depuis plus d’un an, j’emprunte le passage sous-voie pour rejoindre ma voiture et je dois supporter les odeurs et les traces d’urine, de vomi, voire pire. La plupart des personnes que je croise se bouchent le nez pour éviter de sentir ces relents», déplore l’habitante de Gossens.

 

Empêcher les dégradations

 

De nombreuses traces d’urine sont visibles sur les murs et le sol. ©Michel Duperrex

De nombreuses traces d’urine sont visibles sur les murs et le sol.

Situé au bout de la voie 2, le passage souterrain qui mène au parking derrière la gare fait l’objet d’une attention particulière de la part des CFF. «Nous savons que cet endroit est insalubre et nous essayons de faire le maximum pour améliorer le confort de nos clients, souligne Jean-Philippe Schmidt, porte-parole des CFF. Il y a quelques semaines, la totalité des plinthes qui étaient dégradées ont été enlevées.» Les CFF prévoient également de repeindre les murs et de refaire l’éclairage.

Pour Serge Freymond, premier lieutenant de Police Nord vaudois, les patrouilles collaborent étroitement avec les CFF concernant les possibles dégradations autour de la gare. «Notre but premier est d’empêcher le trafic de drogue dans le secteur, mais ils nous arrivent fréquemment d’interpeller des individus qui nuisent à la propreté des passages. Mais il est vrai que nous n’allons pas du côté du tunnel qui mène au parking P+R, car il est situé de l’autre côté de la gare.»

Même son de cloche du côté de la Ville, qui est responsable de la propreté devant l’esplanade de la gare, à côté de La Poste, mais pas au-delà.

 

Travaux prévus

 

«Donner un coup de neuf, cela permet de rappeler à la population les convenances de bases», conclut Jean-Philippe Schmidt. Les CFF rappellent également que des parrains de gare sont présents, afin de surveiller autant que possible les lieux.

 

Des toilettes payantes

 

Depuis près de six mois, les toilettes de la gare, situées à côté de l’office de Poste, sont devenues payantes (1 franc). «Je ne pense pas que cela ait à voir avec les dégradations dans le passage sous-gare, mentionne Jean-Philippe Schmidt. Car il n’y a pas eu de recrudescence de plaintes à Yverdon-les-Bains depuis cette mesure, ni dans d’autres gares. Cela permet juste de garantir des toilettes propres.»

En outre, la Ville a mis à disposition, depuis plusieurs années, des toilettes publiques gratuites à la place d’Armes.

Lila Erard