Logo

La Jeunesse donne du style aux déchets

24 juillet 2018 | Edition N°2295

Pailly – Les organisateurs du 40e Challenge de l’Union des Jeunesses du Gros-de-Vaud, qui aura lieu de mercredi à dimanche, ont fait le pari de transformer leur place de fête en un lieu d’exposition artistique aux valeurs écologiques.

Au lieu de recycler les mêmes thèmes de fête, la Jeunesse de Pailly a préféré recycler les déchets pour en faire des œuvres d’art durant la manifestation qu’ils préparent. Du portique d’entrée en bouteilles en plastique à la cantine improvisée sous un tunnel agricole, en passant par des fonds de pots de peinture récupérés à des entreprises locales et des infrastructures rachetées à d’autres Jeunesses du coin: presque tout ce qui habille la place de fête a été récupéré par-ci par-là. «On n’a rien acheté de neuf, à part un petit peu de bois parce qu’il nous en manquait», affirme Loïc Bovet, président du comité d’organisation du 40e Challenge de l’Union des Jeunesses du Gros-de-Vaud (UJGDV). Avec 27 sections régionales invitées et plus de 7000 visiteurs attendus, cette manifestation, qui se déroulera de mercredi à dimanche à proximité du terrain de football de Pailly, se trouve à mi-chemin entre un tour de Jeunesse étendu sur cinq jours et un petit Giron du Centre (lire encadré).

Si le président a tout de suite validé l’idée de Recycle ton challenge en guise de thème, il ne voyait pourtant pas du tout comment cela allait se traduire concrètement. «Je me réjouissais de voir ce que l’équipe déco arriverait à réaliser parce que ça paraissait bien sur les images qu’elle m’avait présentées mais je me demandais si elle réussirait à les concrétiser, avoue Loïc Bovet. Maintenant que je vois le résultat, je suis super content. C’est même mieux que ce qu’elle m’avait montré.»

Bien plus que de la peinture

«On a choisi ce thème parce qu’on voulait faire quelque chose en relief, pas uniquement des dessins, explique Chloé Péclard, secrétaire du comité d’organisation. Mais pour ça, on a dû réaliser quelques bricolages, ce qui nous a permis, à nous l’équipe de décoration (ndlr: composée uniquement de filles), d’apprendre plein de choses comme scier du bois, couper du Plexiglas et fixer des objets.»

Pour coller au thème, la Jeunesse de Pailly a, bien sûr, fabriqué plusieurs poubelles pour trier les déchets. Côté restauration, le recyclage n’a pas pu être transposé jusque dans les assiettes mais il a réussi à trouver sa place à la buvette. «On a investi dans des verres jetables biodégradables, se félicite Loïc Bovet. J’espère que certaines de nos idées vont trouver preneurs auprès d’autres Jeunesses et, qui sait, même auprès des visiteurs.»

Christelle Maillard