Logo

L’ATE Vaud fait opposition au projet de parking d’Y-Parc

26 octobre 2020

L’Association Transports & Environnement Vaud a déposé ce jour une opposition au projet de parking qu’elle juge “démesuré” à Y-Parc. Ce projet ferait passer le parking actuellement en construction de 3 à 7 niveaux et exploser le nombre de places de parc de 422 à 978. “Inscrit dans une vision passéiste – et ignorant tout objectif lié au report modal et à la favorisation des transports publics ainsi que de la mobilité douce – “, selon l’ATE, ce projet est et sera fermement contesté par l’ATE Vaud. Tout comme le futur projet de parking de 1000 places prévu sous la Place d’Armes, en plein centre-ville d’Yverdon.

Selon l’ATE, les motifs d’opposition au projet démesuré de parking de l’Y-Parc sont très nombreux et ont tous été soulignés dans l’opposition déposée ce lundi. “Faisant exploser le nombre de places de parc de 422 à 978 et prévoyant 7 niveaux au lieu des 3 actuels, le projet est totalement disproportionné, enfreint la législation applicable et risque d’entraîner une saturation complète du réseau routier de la Commune d’Yverdon-les-Bains, y compris en son centre urbain”, dit l’ATE.

Alors que la Plan directeur cantonal et le Plan d’agglomération “AggloY” imposent tous deux explicitement de favoriser le report modal vers les mobilités douces et les transports publics, ce projet s’inscrit exactement dans le chemin inverse en favorisant exclusivement la mobilité individuelle motorisée.

“Aucun effort n’est fait, ni aucune mesure prise, pour favoriser les autres modes de transport. Ceci alors que des investissements ont été faits par la Commune d’Yverdon-les-Bains pour justement développer un nouveau concept de transports publics qui sera mis en œuvre dans les années à venir”, explique David Raedler, président de l’ATE Vaud.

Rédaction