Logo

Lausanne se dit prêt à accueillir le curling lors des JOJ 2020

13 février 2018

A la suite du refus de Morges d’accueillir les épreuves de la discipline lors des Jeux olympiques de la Jeunesse 2020, la capitale vaudoise se positionne. La vallée de Joux pourrait également être candidate.

“Lausanne est le berceau de l’olympisme. Mais, pour l’instant, à part le hockey sur glace, quasi aucune épreuve des Jeux olympiques de la Jeunesse 2020 ne se dérouleront ici. C’est pour cette raison, notamment, qu’on souhaiterait accueillir les compétitions de curling dans deux ans.” Bertrand Dousse, président de l’Association lausannoise de curling, n’a pas perdu de temps. A peine une semaine après le refus de Morges d’organiser les épreuves de la discipline à l’occasion des prochains JOJ, la capitale vaudoise a pris le relais.

“On n’a pas officiellement déposé notre candidature, prévient Antoine Liaudet, joueur de l’équipe élite du Curling club Lausanne olympique, lieu de rendez-vous de nombreux Nord-Vaudois. Il ne nous manque que le soutien des autorités cantonales, pour nous aider à trouver un financement, avant de nous lancer. Le projet est prêt depuis longtemps.”

Celui-ci comprend, notamment, la rénovation de la halle d’Ouchy, vieille de près d’un demi-siècle, qui accueillerait le tournoi. “En l’état, les pistes ne sont pas assez larges pour pouvoir prendre en charge un tel événement. L’idée est donc d’agrandir notre surface, pour satisfaire aux exigences de ce genre de compétition, ainsi que de construire des gradins”, poursuit le Lausannois.

Selon nos informations, la vallée de Joux se serait également mise à disposition pour recevoir les épreuves de la discipline. “A priori, notre principal concurrent sera Champéry, dont les infrastructures permettraient, sans aménagement, la prise en charge des compétitions”, note cependant Antoine Liaudet.

Florian Vaney