Logo
Le bilan 2020 des chalets d’alpage: Les Croisettes (3/4)
Louis-François Berney. © Michel Duperrex

Le bilan 2020 des chalets d’alpage: Les Croisettes (3/4)

13 octobre 2020

Les chalets d’alpage ont pris de la hauteur sur le Covid! La Région est allée visiter quatre lieux emblématiques de l’été nord-vaudois. Alors que la saison touche à sa fin, les maîtres des lieux font le point à Grangeneuve, aux Croisettes, aux Gélinottes et aux Cernys. Episode 3/4 avec Les Croisettes aujourd’hui.

 

Dix-sept naissances aux Croisettes durant cet été

 

Pas de doute, Louis-François Berney, le patron des Croisettes, réputées pour ses fameuses vaches des Highlands, n’a pas chômé cette saison. «Malgré les tables que l’on a enlevées, on a travaillé à haute densité!» se réjouit-il. Et le tenancier constate même des avantages à avoir réduit le volume de la clientèle: «Cela nous a permis de resserrer nos liens avec les clients, d’entretenir des relations plus priviligiées». Non seulement avec les habitués, qui sont revenus fidèlement, mais aussi avec les Alémaniques, débarqués en nombre pour découvrir la vallée de Joux.

«Nous avons refusé de mettre les pieds contre le mur et de céder à l’ambiance anxiogène. Cela a été très bénéfique!». Un vent de positivité dont les clients avaient manifestement besoin. «Le set de table créé pour nous par le dessinateur Jaques Vallotton a été très remarqué et a amené beaucoup de joie».

Sans parler de la naissance de dix-sept petites highlands au cours de l’été. «On ne peut pas demander plus belle décoration», s’émeut Louis-François Berney. Les bovins font la renommée du lieu, notamment pour leur viande. L’entrecôte cuite au grill demeure la star incontestée de la carte.

Pour les amateurs, il est malheureusement trop tard: les Croisettes ont fermé leurs portes le week-end dernier. Rendez-vous l’année prochaine!

Marine Brunner