Logo

Le Cross des Wasimolo passe à l’heure marocaine

5 novembre 2013

Course à pied – Une nouvelle fois, le village de Molondin a entièrement vibré pour une épreuve qui a remporté un très beau succès participatif.

Le Marocain Fouad Idbafdil a remporté l’épreuve.

Avec 536 athlètes classés à l’issue d’une 32e édition de bonne cuvée, le Cross des Wasimolo a une fois encore été un moment de fête et de communion entre marcheurs et coureurs de tous les horizons et les habitants de Molondin.

Le comité d’organisation, par la voix d’Aurélie Vonlanthen, se déclarait «super content» du nombre de participants, «la bonne surprise du jour» tant les conditions atmosphériques de la nuit précédant la course ont fait craindre des renoncements en masse. Il n’en a heureusement rien été, grâce à l’ambiance particulière et à la convivialité qui règnent lors de cette manifestation, deux termes régulièrement cités par les participants, pour beaucoup des fidèles du rendez-vous, tout comme les 150 bénévoles qui oeuvrent pour la réussite du Cross année après année depuis plus de trois décennies. Autre élément de ce succès, le soutien des habitants massés tout au long du parcours et qui n’ont de cesse de prodiguer leurs encouragements.

Patrick Vonlanthen battu

Sur le plan des résultats, si aucun record n’a été battu, le vainqueur des éditions 2010 et 2012, le Molondinois Patrick Vonlanthen a subi la loi du Marocain Fouad Idbafdil, licencié chez nos voisins tricolores et vainqueur chez les hommes en 44’17. Le podium est complété par le Sainte-Crix Pierre Fournier, ancien gagnant de l’épreuve lui aussi. Chez les dames, sans surprise, la Lausannoise Sandra Annen-Lamard s’est imposée en 54’27 devant Céline Monnard, l’athlète de Cheseaux- Noréaz, et Karine Pythoud, d’Orny.Ces trois dames sont les seules à avoir couru en-dessous de l’heure.

Le départ de la course sur le grand parcours !

Sur le petit parcours de 5,4 kilomètres, Nicole Ansermet, de Montbrelloz a brillamment franchi la ligne d’arrivée en tête, elle qui trustait jusqu’ici les autres places sur le podium. Elle ne boudait pas son plaisir au terme de sa course : «Le terrain était très glissant et boueux, mais le parcours est intéressant et il demande une bonne gestion des efforts ; les encouragements des spectateurs aident dans ce sens et font vraiment plaisir.» Du côté des hommes, l’Yverdonnois Sébastien Testuz, membre de l’équipe de Suisse de biathlon, s’est imposé avec autorité.

Tous les résultats sur www.wasimolo.ch
Aurélien Abla