Logo
Le HC Yverdon sur son trend
© Michel Duperrex

Le HC Yverdon sur son trend

18 janvier 2024

2e ligue – Une victoire 7-3 contre Bösingen-SenSee, malgré de nombreuses absences, et le HCY conforte sa place de leader.

Le HC Yverdon abordait le premier de ses quatre rencontres du masterround – phase intermédiaire avant les playoffs – sans huit de ses éléments, entre blessés, absents et suspendus. En contrepartie, Philippe Stengel a pu aligner quelques-uns des éléments en licence B, comme le Fleurisan Sacha Volery et, pour sa première apparition avec le HCY, le vétéran Jonathan Lussier, 43 ans au compteur. Celui qui a tâté de la LNB durant sa carrière a repris du service cette saison avec Royal Lausanne, et a ainsi pu jouer avec son fils, Björn, ce soir sous le chandail du club de la Cité thermale.

Il s’agissait aussi de la première apparition de Théo Vallotton cette saison avec le HC Yverdon, lui qui a repris du service ces dernières semaines.

Ces nouveautés n’ont pas trop sensiblement altéré la bonne marche du leader du groupe 1 de 2e ligue. Les Yverdonnois ont pris le large dès la première période. D’abord grâce à une splendide ouverture de Dominik Hula, qui a lancé Jiri Rambousek plein axe. Lancé à pleine vitesse, le quadragénaire a fini le travail du revers. Le deuxième but est tombé en fin de période, en avantage numérique, Aymeric Deschenaux parachevant le travail au rebond.

Bösingen-SenSee est revenu nettement plus entreprenant en deuxième période, et les Singinois ont fait souffrir un peu Nicolas Gay et ses camarades. Les visiteurs ont même réduit la marque sur un joli tir de Joel Brügger. Il a fallu serrer un peu les dents et quelques parades convaincantes de Dylan Berutto pour maintenir les Singinois à distance. Et une jolie combinaison sur un faceoff remporté en zone offensive pour voir Sascha Renaud redonner deux longueurs d’avance à Yverdon à la mi-match. Puis, en power-play, Robin Vuilleumier a enfoncé le clou d’un tir de la ligne bleue.

Tandis qu’Hugo Pitton et Dominik Hula ont soigné leurs statistiques, cumulant les assists face aux Fribourgeois, le début du troisième tiers a ressemblé un peu au précédent: Bösingen qui démarre fort, qui réduit la marque, qui y croit un moment, puis les Nord-Vaudois qui reprennent le cours de choses en main et leurs distances, cette fois par l’intermédiaire de Luca Golay.

Les Yverdonnois ont fini par s’imposer 7-3, inscrivant les derniers buts en avantage numérique. Si leurs adversaires leur ont donné du fil à retordre, la troupe de Philippe Stengel a une fois de plus démontré qu’elle avait de la marge

 

Yverdon – Bösingen-SenSee 7-3 (2-0 2-1 3-2)

Buts: 7e Rambousek (Hula) 1-0; 19e Deschenaux (Betschart, Pitton/5c4) 2-0; 23e Brügger 2-1; 31e Renaud (Pitton) 3-1; 36e Vuilleumier (Pitton, Deschenaux/5c4) 4-1; 43e Vuichard (Bielmann) 4-2; 46e L. Golay (Betschart) 5-2; 52e Brügger (Haas, Kreuter) 5-3; 56e Gaudin (Hula, Rambousek/5c3) 6-3; 58e B. Lussier (Hula/5c4) 7-3.

Yverdon: Berutto; Vuilleumier, Betschart; Gaudin, Hula; K. Thévenaz, J. Lussier; Pitton, Vallotton, Deschenaux; Gay, Bogliano, Rambousek; B. Lussier, Renaud, Volery; L. Golay. Entraîneur: Philippe Stengel.

Bösingen: Neuenschwander; Brunisholz, Schaller; Bolinger, Zwahlen; Bertschy, Haas; Siffert, T. Gross, Y. Gross; Y. Gross, Brügger, von Bergen; Bielmann, Vuichard, Kreuter; Engel. Entraîneur: Michel Zwahlen.

Notes: patinoire d’Yverdon, 112 spectateurs. Arbitrage de Yannick Gnemmi et Vili Benain. Pénalités: 2×2′ contre Yverdon; 7×2′ contre Bösingen.

Manuel Gremion